GUIGOU REMPILE POUR UNE SAISON

David Tebib et l'USAM Nîmes Gard avaient convié presse locale et médias locaux au 2e étage du musée de la romanité avec le coach Franck Maurice, le directeur sportif Jérôme Chauvet et l'ailier capitaine de l'équipe de France Michael Guigou. Le président Tebib prenait la parole en premier et annonçait rapidement la bonne nouvelle, non sans beaucoup d'humour " Je suis très heureux de vous retrouver dans ce cadre magnifique. Je laisse la parole à Michael qui a décidé d'arrêter...le suspense" (rires). 
C'est un Mika Guigou assez détendu qui prenait alors la parole " C'est avec grand plaisir que je vais faire une nouvelle année a l'USAM, une troisième année pour mes 40 ans. Ce n'était pas prévu. Je remercie le club pour la confiance qu'il me donne pour bien finir. Je prends beaucoup de plaisir. J'ai choisi de finir avec le public. Ça aurait été trop dur de finir sans. Au moment de mon arrivée, j'ai choisi l'USAM car il y avait ce public. Je me sens bien ici. Le groupe a envie de se donner les moyens. Ça fait parti des raisons pour lesquelles j'ai décidé de faire cette année qui sera "The Last Dance"" 
C'était ensuite a Franck Maurice de prendre la parole " Je suis très heureux de voir Mika continuer. J'ai l'impression que l'USAM n'a pas pu profiter pleinement de Mika depuis son arrivée. Quelle plus belle apothéose que d'essayer de regagner quelque chose. On va se donner des objectifs forts. Mon souhait est qu'il fasse une grosse compèt avec l'equioe de France" 
Le président Tebib reprenait alors la parole " Franck a donné des miniscoops. Je partage a 2000%. C'est une aventure qui a commencé il y a 4 ans lors d'un stage commando chez les pompiers du Grau du Roi. Le représentant de Mika nous a contacté pour nous parler de ce rêve fou de voir Mika rejoindre l'USAM. On y croyait sans trop y croire. On s'est rencontré et ça nous a paru possible. Et comme gouverner c'est prévoir, il faut aussi penser à l'avenir. Boïba Sissoko de Créteil nous rejoindra à l'été 2022." 
Était alors venu le moment des questions a Michael Guigou, voici ses réponses " Ça fait longtemps que le choix a été fait de continuer. C'était avant tout guidé par le plaisir que je prenais dans le club et dans l'équipe. Je suis en train de franchir quelques paliers au niveau des buts, de l'âge et des sélections (presque 300 en équipe de France). A 30 ans j'étais loin de penser que je pourrais jouer dans ma 40e année. Le corps est prêt pour faire une saison de plus. Je suis très serein par rapport à tout cela. Je vais laisser l'équipe de France a la fin de cet été. Il y a un temps pour tout. C'est le moment de laisser la place chez les bleus. Je suis très impatient d'aller jouer au tennis ou au padel avec mes potes et d'aller courir avec a fille. Depuis qu'on s'est qualifié pour les JO je suis plus détendu, plus relâché. Une élimination au TQO aurait été un échec. L'USAM c'est un choix unique. Soit c'était a Nîmes, soit j'arrêtais. Le retour du public n'a fait que confirmer ma décision de continuer. Ce qui est important pour le groupe, c'est que je suis d'abord joueur. David veut que je sois au top en tant que joueur. Pour le reste, on verra après..."







Commentaires