L’ALLIANCE SE MAINTIENT MAIS RIEN NE FUT FACILE

C'est fortes de deux points d'avance glanés mardi en Bretagne que les filles de l'Alliance Nîmes Montpellier Tennis de Table abordaient ce match retour décisif pour le maintien. Deux points mais rien de joué... Emmanuel Palud, le coach de Quimper avait totalement modifié l'ordre de jeu de son équipe par rapport au match de mardi. Brouillant les pistes en plaçant celle qui sur la feuille de match est le mieux classée, l'ukrainienne Hanna Haponova, 13e francaise, en 3e position. Mais les sudistes possèdent une arme qui n’est plus secrète depuis le début de cette saison. L’australo-coréenne Min Hyung Jee qui comme me le disait le président Alain Lauferon "devrait être encore nimo-montpelliéraine la saison prochaine même si il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué". Il fallait un point (une victoire) et trois sets au minimum pour confirmer le bon résultat obtenu dans le Finistère, Jee en a emmené deux. Le premier obtenue contre celle qui vit a Nimes et est une ancienne joueuse de l’ASPC Nimes Emmanuelle Lennon. Pourtant Lennon aura réussi à prendre un point à Jee en s’inclinant 3/1 (11/6 5/11 11/5 11/6). Le deuxième match commençait tambour avec une Rachel Moret qui remportait le premier set assez aisément 11/5 face à la Hongroise Szandra Pergel. Mais la suite était plus compliquée pour la Suisse, 6/11 5/11 et 8/11 et voilà Quimper revenu à hauteur de l’alliance. Face au jeu atypique et tout défensif tout en coupé de Haponova, Jenifer Jonsson, faisait mieux que se défendre mais devait s’incliner 1/3 (3/11 9/11 11/9 et 6/11. Allait on assister à un retournement de situation. C’était sans compter sur Jee qui faisait exploser la hongroise Pergel. Au terme d’un match en 5 sets face à Lennon, Rachel Moret donnait encore plus de valeur à cette victoire sudiste. L’alliance s’imposait donc finalement 3//2 et validait définitivement son maintien en ProA Dames. Rachel Moret était "très soulagée. On savait que ça allait être le plus dur et qu’elles allaient tenter quelque chose sur la compo et on avait aucune idée de quoi que ce soit. Du coup, chaque point, chaque set étaient important. La saison a été compliquée. Quand on perd la confiance, c’est dur de rebondir, y a pas beaucoup de matchs. Je suis très contente qu’on se soit maintenu." 


Commentaires