L'ANMTT PREND UNE OPTION

Enfin, les filles de l'Alliance Nimes Montpellier ont gagné en 2021. Dans une spirale négative depuis le début de cette année, les joueuses du coach Florent Habuda ont mis fin à cette série de 7 défaites consécutives. Au meilleur des moments, car la double confrontation face a Quimper Cornouailles est décisive pour le maintien. Ce mardi, l'Alliance se déplaçait donc en Bretagne pour essayer de se mettre dans la meilleure position possible avant le retour a Nîmes de demain. C'est chose faite avec cette victoire 1/3. Et tout commençait de la meilleure des manières avec une Rachel Moret, qui menée 2/1 par Hanna Haponova, classée 13e joueuse française, renversait le match et infligeait deux 8/11 a son adversaire pour donner le premier point aux sudistes. Lors du second match, Min Hyung Jee était sans pitié pour Emmanuelle Lennon et trois petits sets plus tard vite pliés en 20 minutes, l'ANMTT menait 0/2. Les finisteriennes se donnaient alors une raison d'espérer au 3e set quand Szandra Pergel, numéro 18 française, dominait Jennifer Jonsson 3/1. Le coup de grâce revenait alors a l'australo-coreenne Jee qui quasi impériale depuis son arrivée en Occitanie ne se loupait. Comme lors de son premier match, elle ne faisait pas dans le détail. 8/11 6/11 et 7/11 la partie était pliée. L'option sur le maintien était mise. Il va falloir maintenant confirmer cela au gymnase Saint Stanislas ce vendredi.


Commentaires