L’USAM VALIDE SON TICKET EUROPÉEN FACE À IVRY

C'est une équipe d'Ivry très affaiblie avec seulement 9 joueurs de champ et 3 gardiens qui se présentait au Parnasse pour ce dernier match à domicile de la saison. Match ou l'USAM Nîmes Gard retrouvait son public, les danseuses de gym dance et son Green Kop. Mais la Green Team n'avait pas besoin d'un adversaire affaibli pour dominer largement la première mi-temps. Avec beaucoup d'intensité notamment défensive des le début du match, Nîmes se détachait assez rapidement. Ajoutez à cela un Rémi Desbonnet a 8 arrêts en 30 minutes et un Jean Jacques Acquevillo a 5 buts et ça fait un écart de 8 buts après 30 minutes 19/11. Des la reprise, Franck Maurice faisait tourner son effectif en faisant rentrer les 4 joueurs qui n'avaient pas joué, Nyateu, Hesham, Rebichon et Nieto. Sans influence sur le score avec un écart qui montait régulièrement nautique des 10 buts et avec du spectacle comme en témoigne les deux Sanachons conclus par l'un puis par l'autre, Mohammad Sanad et Julien Rebichon bien sur. A 8 minutes de la fin, le ticket pour l'Europe était validé et le Parnasse s'enflammait a la 55e minute quand le jeune Samuel Queiros, formé au club, marquait son 1er but avec l'équipe professionnelle. Tom Poyet de retour de blessure participait lui aussi a la fête. Avec cette victoire 35/27, le Parnasse pouvait se lever et fêter la qualification européenne de son équipe. Teodor Paul la fetait lui avec un ultime arrêt. L'air des yeux d'Emilie, que l'on avait plus entendu depuis longtemps, pouvait retentir dans un Parnasse qui ne s'était pas rassis... Vidko et Nieto, qui jouaient leurs dernières à Nîmes pouvaient eux aussi être fêté.


Commentaires