SECOND AU PORTUGAL, LE SAINT JEANNAIS YOHAN ROSSEL GARDE LA TETE DU CHAMPIONNAT WRC3

Yohan Rossel a débuté ce rallye du Portugal de manière prudente avec la 8e place de la 1ere spéciale de la catégorie WRC3. Mais des la 2e spéciale, le natif de Saint Jean du Gard accélérait le rythme et remontait à la 5e place de la catégorie. Au classement général, le gardois pointait à la 20e place. Sur la 3e spéciale du ce premier jour de rallye, Rossel est complètement revenu dans la course au podium des WRC3. Une bonne conduite de la C3 qu'il confirme en claquant le meilleur temps de la catégorie sur la 4e spéciale, un temps qui lui permet de monter sur la 3e marche du podium provisoire et de venir se positionner en 16e position du scratch. Il confirmait en signant à nouveau le meilleur temps de la spéciale suivante, la 5e et en prenant la tête des WRC3. Lors de la 6e spéciale, le gardois lâchait 1 seconde à son dauphin polonais Kajetanowicz qui revenait à 6 secondes. Le polonais qui continuait sa remontée sur la 7e spéciale reprenant 2 nouvelles secondes à Rossel. Comme lors du Rallye de Croatie, on s'orientait donc vers un duel entre les deux pilotes. Et au terme de la 8e spéciale et de la première journée, Rossel et Alex Coria son copilote possédaient un plus de 3 secondes au général des WRC3. Des la première spéciale du samedi matin, Yohan Rossel recreusait l'écart avec son dauphin. Second de la 9e spéciale, il reprenait 3 secondes. Mais la joie était de courte durée, la 10e spéciale était largement à l'avantage du pilote polonais Skoda qui mettait son concurrent français à plus de 12 secondes et s'emparait de la tête du général de la catégorie. Et la 11e spéciale confirmait cette tendance, l'écart entre les deux pilotes passait de 5 à 13 secondes. La 12e spéciale ne changeait rien. La 13e spéciale confirmait la domination du polonais sans que Rossel ne puisse être en mesure de réagir, l'écart entre les deux pilotes passant à 21 secondes. Mais dans la 14e spéciale, le polonais partait à la faute (tête à queue) et le gardois en profitait au terme d'une grosse spéciale remportée pour reprendre la tête du général WRC3. Dans une 15e spéciale hyper serrée, Rossel grattait quelques centièmes de seconde au polonais pour porter son avance à 3 secondes mais Kajetanowicz remettait de suite la pression des la 16e spéciale avec plus qu'une seule seconde d'écart à Felgueiras. Et le polonais repassait devant pour 3 secondes au terme de la 17e spéciale puis accentuait son avance à 6 secondes lors de la 18e spéciale. La 19e spéciale tournait à l'avantage du champion de France des Rallyes 2019 mais le gain de temps était seulement de 4 centièmes. La spéciale Power Stage permettait encore une fois au Saint Jeannais de reprendre un peu de temps mais pas assez pour empêcher le polonais de remporter la catégorie WRC3 de ce Rallye du Portugal. Yohan Rossel a réagi sur ses réseaux sociaux "On garde la tête du Championnat, c’est l’essentiel. Nous avons donner notre maximum mais il nous manquait de la performance ce week-end pour viser plus haut. Nous devons nous mettre au travail dès maintenant afin de trouver des solutions pour le Rallye de Sardaigne." Après 4 rallyes disputés, le gardois possède 14 points d'avance au classement général de la catégorie (70 points contre 56 au polonais). Prochain duel entre les deux pilotes en Sardaigne. 



Commentaires