CLAP DE FIN POUR CAMILLE ASPERGES

"Camille, elle avait pas de surnom du temps ou on jouait ensemble mais une habitude qu’elle adorait faire avant les matchs pour se réveiller. C’est la feuille morte ou la vague au sol (rires). Elle était très très douée. Y a un autre truc qu’elle faisait avec sa bouche mais je peux pas en parler ça serait trop gênant (rires)" Quand j'ai demandé à Chloé Bulleux, son ancienne partenaire au HBCN et amie de me raconter une anecdote sur Camille Asperges, le rire est de suite arrivé. Mais elle n'a pas voulu en dire trop!!! (rires) sur sa copine qui a décidé de prendre sa retraite a 29 ans. C'est une page qui s'est tournée pour le club de Chambray ou elles ont été 4 (Linda Pradel, Mathilde Nicollet et Caroline Valente) a tirer leur révérence en même temps. Une belle page car elle s'est terminée sur une qualification européenne... Quelques jours après, Camille, l'Audoise très attachée au Handball Cercle Nîmes suite à son passage dans la capitale gardoise, s'est confiée sur sa carrière.

JS30: Salut Camille. Ton parcours, tes clubs?

CA: Salut Ju. J'ai commencé le hand à Trèbes en 5e. Je suis partie au pole espoir en 5e et la deuxième année j'ai rejoint le HBCBN. J'y suis resté jusqu'à la liquidation, je n'en serais surement jamais partie si le club avait continué. Je suis partie à Chambray, j'y suis restée 5 ans. Je n'ai pas fait le tour de France...

JS30: Ton plus beau souvenir de Hand?

CA: Ce serait dur de sortir quelque chose. Nîmes ça m'a énormément marqué. Avec les filles, on était ensemble depuis le sport études. Si je devais ressortir un match, je dirais peut être la finale de championnat du monde avec l'équipe de France espoirs...même si on l'avait perdu.

JS30: Ton plus gros match?

CA: Défensivement, cette année, il y a un match contre Besançon ou Paris ou c'était très accompli.

JS30: L’équipe qui ne t’a jamais réussie? 

CA: Je n'ai jamais gagné à Paris face à Issy ou Paris 92

JS30: La partenaire qui t’a le plus marqué?

CA: C'est impossible d'en ressortir une. J'ai eu plein d'amitié. En terme de handball, Camille Ayglon pour ce qu'elle m'a fait progresser en club.

JS30: Le coach qui t’a le plus marqué?

CA: Cha...Christophe Chagnard. N'importe quelle joueuse passée sous ses ordres te le dira, il ne laisse personne indifférent. Cha sans hésiter. 

JS30: La joueuse avec qui tu aurais aimé joué?

CA: J'aurais aimé rejouer avec Chloé Bulleux et Estelle Nzé-Minko. reformer ce trio entrevu au HBCN.

JS30: Le club où tu te serais bien vu jouer?

CA: Quand j'étais à Nîmes, je ne me suis jamais posé la question car je pensais y faire toute ma carrière. le seul qui ressemblait au HBCN c'est Mios donc je dirai Mios. 

JS30: Ta plus belle rencontre dans le milieu du hand?

CA: Chloé Bulleux, si je devais en sortir une seule

JS30: Ce que tu vas regretter du hand?

CA: L'effet de groupe. On a vécu une saison incroyable avec Chambray. Un mois de mai très fort. Je ne retrouverai jamais ça. Le partage et l'adrénaline du terrain vont me manquer.

JS30: Et au contraire ce que tu ne vas pas regretter? 

CA: D'être loin de chez moi les week-ends.

JS30: Qu'est ce que tu vas faire maintenant?

CA: J'avais passé mon diplôme de kiné quand j'étais à Nîmes. J'ai un projet dans un pole médical familial à Lézignan-Corbières pour fin aout, début septembre. Sportivement, j'aime bien la course à pied et le Cross-fit; 



Commentaires