L'ANDUZIEN BENJAMIN BONZI RETROUVE WIMBLEDON

Il était passé, il y a 2 ans, à coté du rêve de tous joueurs de tennis actuel, affronter le grand Roger Fédérer dans son jardin londonien. Sorti des qualifications, il avait été battu par le Slovaque Lacko qui lui avait eu ce privilège au tour suivant. Nul ne sait encore si il aura l'occasion de rencontrer le Suisse cette année mais le gardois Benjamin Bonzi va retrouver le tableau principal de Wimbledon. C'est au terme d'une belle semaine de qualifications, finalement bien maitrisée, que Bonzi a gagner le droit d'aller se frotter au gratin du tennis mondial. C'est tout d'abord l'argentin Juan Pablo Ficovich 7/6 6/1 puis l'allemand Daniel Altamaier 6/4 6/3 qui ont été les deux premières victimes du protégé de Lionel Zimbler. Le 3e match de qualification qui ouvrait la porte du grand tableau était peut être le plus difficile car le Portugais Fédérico Ferreira Silva est un gardois d'adoption que Bonzi connait bien. Gardois d'adoption car celui ci joue pour le club du tennis Club des Hauts de Nîmes. Après une entame de match tonitruante de la part de l'Anduzien, menant 5/2 puis se procurant 3 balles de sets à 5/4, le Portugais renversait la tendance et s'imposait dans la 1ere manche 6/7. Le Français allait gâcher son beau début de saison qui lui avait offert une belle wild card à Roland Garros il y a trois semaines? Heureusement non, il se reprenait de suite et dans la lignée de ce qu'il avait fait à Nottingham la semaine dernière ou il a atteint les demi finales, il enchainait les sets victorieux pour s'imposer 6/4 6/4 7/5 et se donner le droit de réver à affronter, qui sait, la légende Roger. 



Commentaires