LA NÎMOISE D’ADOPTION RACHEL MORET S’ARRÊTE AU 3e TOUR DES JO

Cette fois, c’est fini. Il n’y aura pas eu de 2e exploit mais le parcours lors de ces Jeux Olympiques de Tokyo 2020 restera forcément dans la mémoire de Rachel Moret. Celle qui est là première pongiste Suisse à participer à des JO depuis 1996 aurait sûrement signé pour un 16e de finale. Et qui plus est, face à la numéro un mondiale, la Chinoise Ming Chen. Alors certes, il n’y a pas eu de match. Certes, la meilleure joueuse du monde en ce moment n’a pas traîné, ne restant que 21 minutes dans la salle. L’essentiel est ailleurs, la Vaudoise n’a jamais lâché, faisant même la course en tête lors du début du 4e set. Mais elle s’inclinait 11/3 11/6 11/2 et 11/7 laissant la Chinoise continuer son chemin. Mais gardant des étoiles plein les yeux en repensant sa victoire sur Georgina Pota (53e mondiale) au tour précédent...


Commentaires