LE TOUR DU GARD 2021 JUSPORTS30 LE RUGBY CLUB CÉVENOL

Voila, j'ai repris mon baluchon et je suis parti à la rencontre de dirigeants de quelques clubs gardois afin de faire un point sur la saison 2020/2021 qui s'est disputée sur quelques journées pour certains, sur malheureusement rien du tout pour d'autres...Pour ce quatorzième épisode, direction la montée de Silhol a Alès avec un des coach du RCC Laurent Brajon
JS30: Salut Laurent, comment le RCC a t il traversé la saison 2020/21?
LB: Sportivement ça a été assez court. Du coup, il y a eu beaucoup de frustration. On était promu, on partait un peu dans l'inconnu. On espérait certaines choses mais on savait pas trop. Après 4 matchs, on semblait dans les clous pour la qualif. On était plutôt content de nos premiers résultats. On a plus rien fait jusqu'à Noël, puis après on se retrouvait le samedi matin à cause du couvre-feu le soir pour garder le lien social et toucher le ballon
JS30: Le staff continue pour cette nouvelle saison?
LB: Il y a un changement dans le staff. Abdel El Azzari arrête et c'est Tommy Bouvier, qui lui arrête sa carrière de trois quart, qui m'assistera au niveau de l'équipe Une. Jérôme Gautier et Sébastien Baptiste s'occuperont de la réserve. On essaye de travailler dans la continuité.
JS30: Au niveau de l'effectif ?
LB: L'an dernier, on était bien pourvu devant. On ne perd quasi personne et on est plutôt bien au niveau des avants. Derrière, on perd 7 joueurs (pour raison professionnelle et personnelle), on en a pas recruté 7 mais qualitativement ça tient la route. On est un peu juste dans le nombre donc si on peut recruter encore, ça sera pas du luxe. Je vais voir pour des doubles licences avec les espoirs du Rugby club Nîmois de Patrick escande. On a recruté de bons gars comme Corentin Granier, Théo Kielpinski, Rafael Rivas, Quentin Schmit ou encore Théo Michelle.
JS30 Comment va le club?
LB: Le club va bien, grâce aux aides de la fédé et de la région, financièrement on a beaucoup plus facilement traverser cette deuxième saison que la première. On est plus serein financièrement même si on roule pas sur l'or. Concernant la poule dans laquelle on est tombé, on n'a pas trop le choix (rires). C'est une poule plus homogène et plus costaud que celle de l'an dernier. A mon avis Palavas et Servian qui étaient déjà au-dessus la saison dernière se sont renforcés et ça va être très fort. Trois clubs toulousain arrivent et 7 équipes me semblent être du même calibre que nous. Il y en a que quatre qui se qualifieront et on va tout faire pour. Mais on parle un bien d'Alès, on est devenu attrayant.
Crédit photo: Richard Portes


Commentaires