LE TOUR DU GARD 2021 JUSPORTS30... L'OLYMPIQUE ALES EN CEVENNES

Voila, j'ai repris mon baluchon et je suis parti à la rencontre de dirigeants de quelques clubs gardois afin de faire un point sur la saison 2020/2021 qui s'est disputée sur quelques journées pour certains, sur malheureusement rien du tout pour d'autres...Pour ce neuvieme épisode, direction Alès a l rencontre de Philippe Mallaroni le manager général du club alésien.
JS30: Bonjour Philippe, comment est ce que l'OAC a traversé la saison 2020/21?
PM: Bonjour Julien, mi-figue mi-raisin. Le côté négatif c'est une saison blanche au niveau du championnat. On reste sur notre faim. Le début du championnat a été raté mais je pense que par la suite la coupe de France nous a donné raison. On a la satisfaction d'un 16e de finale face à Montpellier. On est tombé honorablement face à des pros. Je suis satisfait globalement de la saison 2020 2021, compte tenu de la crise sanitaire. Les circonstances ont été parfois compliquées mais on a pu rencontrer d'autres footballs. La cohésion du groupe a été renforcé et on a appris à mieux se connaître. Il y a des leaders qui se sont dégagés.
JS30: Le club maintient sa confiance a Stéphane Saurat, entouré de Christophe Vialé et Lionel Rochette?
PM: On fait confiance aux 3 du staff. Christophe sera encore plus présent au côté de Stéphane qui a été maintenu avec une belle tache qui l'attend. Nos ambitions n'ont pas changé mais on sait ce que c'est le football. Regardons ce qui est arrivé à l'équipe de France a l’Euro. On est ambitieux avec beaucoup d'humilité et de travail. Le collectif doit toujours primer sur les individualités.
JS30: Au niveau de l'effectif?
PM: Il a changé malgré le fait qu'on voulait une certaine stabilité. Chemin faisant les choses ont évolué. Il reste des éléments essentiels. Des chemins se séparent mais c'est la loi du football. 5 recrues arrivent (Houelche, Joakim Bally, Moges, Saoudi et un avant centre dont on n'a pas encore révélé le nom) plus 3 jeunes à qui on va permettre de jouer en national3, ce qui fera un groupe de 24 joueurs.Voir partir Amine Sbaï c'est un crève-cœur inévitablement. Il suit une ambition personnelle, moi je suis un projet avec une ambition collective. On en a tiré les conséquences et on se sépare en bon terme. Je n'oblige personne à rester, je veux juste des joueurs à 100 % OAC avec cette devise « regarder ensemble dans une direction commune »
JS30: Comment va le club?
PM: Le club va bien. Les féminines ça avance, on aura 150 licenciées sur Alès. L'équipe se positionne en R1 de plutôt bonne manière. Au niveau de la formation si on veut être brillant à l'échelle 1 il faut être brillant chez les jeunes. C'est le projet de tout club. Ce projet qui s'appelle Cap 2024, c'est un tout. Les jeunes sont aussi au centre du projet. Le projet économique est concomitant au projet sportif. Le sportif a besoin de l'économique et inversement.



Commentaires