CLÉMENCON S'EN CONTENTERA, ROSSEL ABANDONNE

107 concurrents étaient inscrits au rallye terre de Lozère, comptant pour le championnat de France sur terre. 107 concurrents et deux gardois pouvant succéder a Jean Baptiste Franceschi, vainqueur en 2020, l'Alésien Benjamin Clemençon en tète du classement général du championnat sur terre et le Saint Jeannais Léo Rossel. Sur les 11 premiers kilomètres de la première spéciale autour de Mende, les gardois prenait place dans le Top10 de la course, Rossel se retrouvant second, Clémençon 8e. Lors de la 2e spéciale, seul Rossel semble capable de résister à un Mathieu Franceschi, le frère de..., déchainé en enchainant un 2e meilleur chrono consécutif. Clémençon semble lui en ce début de rallye un peu plus en retrait avec une 8e place. La 3e spéciale entre Causse et Chanac va marquer un premier tournant dans ce rallye. les deux gardois perdent du temps sur le leader et ils reculent même de deux places au général à la faveur de chronos peu en rapport avec leur début de rallye (6e temps pour Rossel et 16e pour Clémençon). Mais Rossel et Clémençon ont de l'orgueil et des la 4e spéciale autour de Mende, ils se repositionnent. Le jeune champion de France junior remonte sur la 2e marche du podium à la faveur du 2e temps de la 4e spéciale, performance qu'il réédite dans l'ES5, confortant ainsi sa 2e place au général. Les spéciales 4 et 5 permettent à Clémençon de reprendre sa 8e place, le pilote Alésien faisant preuve d'une belle régularité. La dernière spéciale de ce premier jour de course voit Rossel perdre du temps suite à une crevaison en fin de spéciale qui lui coute sa 2e place. Benjamin Clémençon 7e de la spéciale qui lui fait gagner une place au général souffre lui du balayage. Le dimanche, la 7e spéciale est marqué par le meilleur temps de Léo Rossel qui vise plus que jamais la 2e place du rallye. Clémençon et sa copilote Jessica Fouret qui se sont fait plaisir, confortent leur 7e place. Malheureusement, le rallye de Léo Rossel se terminait lors de la 8e spéciale, le pilote de la Ford Fiesta et son copilote Mathieu Maurin cassaient un amortisseur et sortaient de la route. Abandon qui profitait à Clémençon. En effet, le leader du championnat de France sur terre gagnait une place pour se retrouver 6e suivi de près par son dauphin au classement Ferraud. Et ce ne sont pas les 3 secondes perdues lors de la 9e spéciale par l'Alésien qui allaient changer quelque chose, Clémençon gérait de main de maitre la fin de son rallye en gagnant 24 secondes sur son principal rival au classement du championnat. Le pilote Hyundai Sarrazin Motorsport partage désormais le leadership de la discipline avec le vainqueur du rallye, 87 points pour les deux. Prochain rallye sur terre en Aveyron début Octobre. 

Crédit photos: Sarrazin Motorsport/ Cyril Chartrier




Commentaires