LE RCN NE SE LOUPE PAS A GRAULHET

"C'est toujours plus facile de travailler après une victoire. On espérait que le travail des 6 derniers mois serait validé sur le premier match. Nos matchs amicaux avaient été plutôt moyens mais ce ne sont que des matchs de préparation. on a eu un super état d'esprit contre une équipe expérimentée. Il faisait super chaud et ça a compté. On est super satisfait même si on rate le bonus offensif qui aurait été la cerise sur le gâteau. On a une action en fin de match, c'est dommage!! Mais on est satisfait de la victoire. Le groupe vit très bien et on peut compter sur un groupe élargi. En cela, la victoire des espoirs est aussi très importante. On est quand même conscient qu'il y a encore beaucoup de choses a améliorer. On ne va pas se cacher, on se positionne en favori même si il y a des équipes pas mal (Marmande, Pamiers, Céret) 4 ou 5 équipes vont jouer le haut du tableau et on espère en faire parti. Après...ca reste du sport. Si on veut se positionner en favori, il va falloir gagner ce dimanche et être intransigeant à la maison. Céret c'est costaud et ils sortent d'une victoire face à Mazamet*. On va l'aborder sereinement en les respectant. C'est dur à jouer mais on va répondre présent physiquement et dans le jeu."

Il y avait autant d'enthousiasme dans les propos de Jean Michel Millet, entraineur des avants, que dans les sourires des joueurs du Rugby Club Nîmois après la belle victoire 23/31 à Graulhet, dans le cadre de l'ouverture de cette saison 2021/22 de Fédérale 1. Grace a une seconde période totalement a leur avantage, les nîmois, après un premier acte ou les deux équipes se sont rendus coups pour coups, 10/15 à la pause après un chassé croisé. les gardois étaient bien lancé par leur capitaine Mathieu Roca qui aplatissait des la 8e minute. L'excellent Yann Berthault permettait lui de passer devant à la demi heure de jeu alors que le score était de 10/8 pour les tarnais. A partir de cet essai de son demi de mêlée, les graulhetois ne reverraient jamais les nîmois. L'essai de Mathieu Roucoux juste après l'heure de jeu anéantissait tout espoir de retour des locaux. Avec 4 pénalités et 2 transformations, l'arrière Samuel Roche faisait le reste. Quasiment un an après son dernier match officiel, le RCN venait s'imposer à graulhet et affirmer qu'il allait falloir compter sur lui cette saison. 

*28/9 avec 3 essais synonymes de bonus offensif. Crédit photo: SC Graulhet Rugby sur instagram



Commentaires