LES CROCOS N’AVANCENT PLUS

Deux points sur douze...voilà le bilan du Nimes Olympique sur ses quatre derniers matchs.... Hier soir les nîmois ont fait illusion pendant les 45 premières minutes puis plus grand chose. Et sans Per Kristian Braatveit, l’addition aurait pu être plus salée. Mais celui ci n’a rien pu faire sur deux coups de pétard du Paris FC. Pourtant au moment de se déplacer à Charlety, les crocodiles allaient affronter une équipe encore plus mal en point qu’elle, les hommes de Thierry Laurey restaient sur trois défaites consécutives. Le bon moment pour leur maintenir la tête sous l’eau? A la vue de la première mi-temps, on pouvait le penser. Avec Benrahou à la baguette et Koné qui aurait pu être décisif par deux fois si Demarconnay avait décidé de ne pas être en mode mur en ce mardi soir, les nîmois étaient séduisant. Mais la mi-temps allait casser cette belle dynamique et la deuxième période était tout simplement insipide, les trente dernières minutes indigestes. Et quand on ne joue pas, on s’expose à des buts...à la 60e puis à la 75e, c’est ce qui allait arriver. 2/0, le NO venait de relancer le Paris FC, une défaite synonyme de chute à la 8e place déjà à 10 points de Toulouse, leader de cette Ligue2 BKT. Le match de vendredi face au Havre est du coup très important, histoire de ne pas tomber dans le ventre mou du classement.



Commentaires