CONF DE PRESSE USAM NÎMES/AEK ATHENES

Les sourires et la satisfaction n'étaient pas du côté ou on l'attendait après la victoire surprise des grecs de l'AEK Athènes sur l'USAM. La conférence de presse d'après match comme si vous y étiez...avec les deux coachs et deux capitaines. On était quinze minutes après le coup de sifflet final.

Franck Maurice, coach de l'USAM: "C'est a peu prêt le même scénario qu'il y a quelques jours et on a les mêmes maux. Félicitations à l'équipe d'Athènes pour son match. On a eu trop de ratés au tir*. On a bien résolu le problème tactique imposé par les grecs mais notre maladresse nous coute le match"

Dimitris Dimitroulias, coach de l'AEK: "Je savais que Nîmes était favori mais on a rien lâché. C'est grâce à notre vista qu'on est revenu. Je suis fier d'avoir gagné ce match. C'est historique pour nous"

Franck Maurice: "Le problème n'a pas été physique ce soir, je ne pense pas. On est dans une période ou le doute s'installe facilement. Leur gardien a fait un très bon match. On est pas arrivé a les garder à distance. C'est un manque de maitrise, de rigueur. Les raisons de cette défaite sont à peu prêt les mêmes que face à Toulouse. On va se remobiliser pour Istres"

Julien Rebichon, capitaine de l'USAM: "On est très déçu ce soir. On est tous dans le même panier. Athènes a mis les ingrédients pour gagner ce match. Les occas, on les a mais on les met pas au fond. On rate beaucoup et ça permet à Athènes d'y croire. Tous les matchs ne sont pas finis tant que les arbitres n'ont pas sifflé la fin. Je ne sais pas ce qu'il y a dans la tête de mes coéquipiers mais moi je ne pensais qu'à la gagne et non pas à la fin du match de Toulouse. On a la tête au fond du sceau. Il va falloir la ressortir très vite"

Ignacio Plaza Jimenez, capitaine de l'AEK: "Nîmes est une bonne équipe. On est content parce on a bien réagi et très content de jouer à Nîmes à ce niveau"

Dimitris Dimitroulias: "On a bien conscience qu'il n'y a que 20% de la compétition qui s'est déroulée et on a su élever notre niveau"

Franck Maurice: "Oui on était favori. C'est un groupe qui va maintenant être très resserré. Il va falloir aller chercher des points à l'extérieur. Je voudrais remercier le public malgré le fait qu'on ait pas su leur offrir la victoire"

Julien Rebichon: "On est loin aujourd'hui d'être favori de ce groupe. Tous les matchs sont difficiles"

*17 échecs au tir



Commentaires