EN BREF POUR FINIR LA SEMAINE...

Au programme du paratennis, de l'escrime, de l'automobile, du VTT, du cyclocross et du tennis car c'était de la folie cette semaine. On a vu du gardois de partout. Petit tour d'horizon...

Et on commence par le Compsois Guilhem Laget qui a malheureusement terminé au pied du podium avec l'équipe de France de paratennis lors de la coupe du monde par équipe. Aligné en simple en double, le gardois a connu une phase de poules parfaite avec 3 victoires face au Sri Lanka, au Brésil et à la Belgique. les bleus ses ont inclinés en demi finale face a la Hollande puis face à l'Argentine pour la 3e place. 

Autre athlète handisport gardois a s'être fait remarquer le week-end dernier, le Milhaudois Enzo Giorgi qui pour sa première compétition de la saison était à Sarrebourg pour une étape du circuit national. Le jeune gardois a ramené deux médailles, du bronze au fleuret et de l'argent à l'épée. 

Peu en réussite lors de leurs dernières courses au Nurburgring et à Lédenon, les gardois Loris Cabirou et Wilfried Cazalbon ont conclu de belle manière leur saison de championnat de France GT4. Sur leur Toyota Supra GT4, les deux pilotes ont terminé 7e et 6e. Ils terminent avec ces derniers points de la saison à la 17e place du classement général du championnat. 

La team Calvisson VTT a frappé un grand coup pour la clôture de la Coupe de France qui se déroulait à Marseille. Les pilotes de la Vaunage, profitant des excellents résultats de Léo Bartoletti et d'Antoine Rostang, respectivement 7e et 8e en U23 ainsi que des belles places de Cyril Bourdon et Thomas Sanz en Élite/U23 et Jules Rossel et Paul Vidal en Juniors, ont tout simplement gagné le trophée des teams. L'équipe de Yael Houillon termine sur la 3e marche du podium du classement général de la Coupe de France mais j'essaye de vous en reparler un peu plus la semaine prochaine. 

A Pierric en Loire Atlantique, le spiripontain Nathan Bommenel participait lui à deux manches de coupe de France de CycloCross. Il termine 30e de la course Élite le samedi sous une météo extrêmement pluvieuse. Le lendemain, le jeune cycliste de la Team As Bike Cross a pris la 29e place chez les juniors dans une course ou il a été embêté tout le long par des problèmes mécaniques. 

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Benjamin Bonzi. Intouchable à la fin de l'été, l'Anduzien est méconnaissable depuis que l'automne est arrivé. Battu au 2e tout à Orléans, il espérait se refaire la cerise sur le Challenger du Mouilleron-Captif au Vendéespace ou il était tête de série numéro 1. Mais son parcours s'est arrête aussi vite qu'il a commencé, battu par le qualifié allemand Rosenkranz 7/6 6/4 alors qu'il menait largement lors du premier set. 



Commentaires