INEFFICACE, LE STADE BEAUCAIROIS FUTSAL N'Y ARRIVE TOUJOURS PAS

Et la défaite de samedi est difficile à encaisser au niveau du score mais quand ça veut pas...ça veut pas. Battu sèchement 1/6, le Stade Beaucairois Futsal a vécu un véritable chemin de croix ce samedi au gymnase Angelo Parisi. Les joueurs de Yoan Soum subissaient d'entrée de jeu un flot d'attaques de leurs adversaires de Marcouville. Et la domination des visiteurs se concrétisait par un premier but à la 9e minute. Pas le temps de tergiverser, Andres Jimenez égalisait rapidement...d'un joli pointu. L'action qui allait suivre allait être le symbole de ce match...pas l'action que dis je, la triple action. Ramirez puis Echarif et enfin Grasso buttait soit sur le gardien de Pontoise soit ses poteaux. Et quelques secondes plus tard, Marcouville doublait la mise...juste avant la pause. Cruel!!! De retour des vestiaires, Beaucaire prenait le jeu à son compte mais se montrait trop efficace offensivement. Et quand on ne marque, on s'expose et faisant preuve d'un réalisme a toute épreuve, Marcouville ne laissait pas passer sa chance et triplait la mise. A la demi heure, après une nouvelle grosse action beaucairoise, les banlieusards ajoutaient un quatrième but. Le break était fait! Anthony Grasso était expulsé et à un de moins, les gardois encaissaient deux nouveaux buts qui corsaient l'addition. 





Commentaires