LA LAUDUNOISE SOPHIE CLEMONT S’ÉCLATE AU MAROC

Du 29 septembre au 3 octobre, la gardoise Sophie Clemont était dans les alentours de Ouarzazate au Maroc. Pas pour faire du tourisme mais pour participer à la Transmarocaine. Cette course, qui offre aux participants trois modes différents de participation, un Trail, un raid multisports ou un course VTT, Sophie devait y participer en 2020 sur le raid multisports avec une copine mais avec le Covid l’édition a été annulé. La gardoise a alors reporté son inscription sur le Trail,  "c’est mon retour à la compétition, j’ai fait une grande pause depuis le premier confinement. J’avais une petite douleur au genou et besoin d’un break car 2019* a été très chargé". Sur le plan physique, elle est arrivée au Maroc moyennement préparée "je me suis décidée le 2 septembre pour un départ le...29. Je n’avais pas l’entraînement que j’avais il y a deux ans". Dans cette course super bien organisée ou la chaleur est facteur important avec plus de 30 degrés à l’ombre, Sophie a été aux avant postes pendant les trois jours et les 76 kilomètres. "Mon début de course, c’est la découverte même si j’avais déjà fait le marathon des sables et que je connaissais déjà le Maroc. Sur la deuxième et troisième étape, j’ai couru avec le premier Alexandre Mignari. C’était sympa de partager la course avec quelqu’un qui a ce niveau là. Chez les féminines, comme j’avais creusé un bon écart avec la seconde le premier jour, j’étais plus sereine et plus dans la gestion. Les paysages étaient magnifiques. C’est pour ça que je participe à ce style de course à l’étranger". Au terme de ces trois jours, Sophie va s’imposer chez les féminines et terminer seconde du scratch, "extrêmement contente car on ne sait jamais à l’avance ce qui peut se passer. Il y avait certes peu de participants (31 contre une centaine les autres années) mais je suis super contente de ma perf car c’est une superbe expérience et une super aventure"

* Sophie Clemont a remporté le Challenge Gardois des Trails en 2019






Commentaires