LE FFNMG N'EST PAS PASSÉ LOIN D'UN EXPLOIT

La saison dernière, les filles du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard avaient déjà réussi une belle prestation face à une équipe de l'OGC Nice, grosse écurie de cette 2e division féminine. Et cette année, l'écart entre les deux équipes s'est encore aminci. Pourtant c'est en leader que les niçoises débarquaient sur l'annexe des costières. "Elles étaient un peu plus prêtes par rapport à notre terrain. C'est une équipe qui aime jouer et notre pelouse ne le permet pas trop. Elles ont usé de longs ballons et finalement, c'est nous qui avons fait le jeu" me confirmait Gaby Tavès, une des coachs de l'équipe nîmoise. Du jeu, justement, les gladiatrices en ont produit et ça se concrétisait très vite, après un superbe jeu en triangle au milieu de terrain, bien lancé en profondeur, Fannie Da Cunha se débarrassait de son adversaire et adressait un centre que la gardienne niçoise repoussait dans les pieds de Lilly Pelissie Manna qui marquait son deuxième but de la saison. Joie de courte durée car les niçoises égalisaient treize minutes plus tard puis doublaient la mise sur un penalty plus que tiré par les cheveux. 1/2 après une mi-temps de bonne facture, le réalisme niçois avait frappé. "Après notre but qui est bien amené, on recule un peu trop. On est en place après leur égalisation. Le pénalty est vraiment litigieux. Mais c'est la décision de l'arbitre. Et notre groupe est jeune et les filles sont restées sur ça" regrettait Gaby Tavès. Le retour des vestiaires est nîmois et les joueuses du duo Tavès-Ludo Gros jouent crânement leur chance. Sur une action, la gardienne niçoise découpe une nîmoise et laisse ses partenaires à 10 pour les 35 dernières minutes. Les gladiatrices partent alors à l'abordage du but azuréen mais se font prendre en contre à la 80e minute. 1/3, la messe semble dite mais cette équipe nîmoise a du caractère et Alexia Burtin une belle frappe qui aurait pu trouver meilleur résultat. C'est d'ailleurs elle qui va adresser un superbe centre pour l'inévitable Doriane Laurier, décidemment en forme en ce début de saison, qui réduite le score à 2/3 qui sera le score final. Mais les nîmoises y étaient presque. "On est rentrée en seconde mi-temps avec de meilleurs intentions. On a vraiment réussi à les embêter. Après le carton rouge, on a poussé  mais on s'est relâché défensivement et face à une équipe comme Nice tu le payes cash. En terme de jeu, on était pas loin. On a payé notre jeunesse. On apprend de ça. Mais les filles sont très concernées. On va à Grenoble pour reprendre des points car après c'est Rodez, un des favori à la montée qui débarque chez nous."




Commentaires