LES ANGLES DÉBUTE PAR UNE VICTOIRE, ENCORE LOUPÉ POUR ALES ET UZES TRAHI PAR SES POTEAUX

Le blond n'avait jamais vu ça en 50 ans de rugby. Pourtant Bernard Mathieu, le coach du Rugby Club d'Uzès a roulé sa bosse dans le rugby. Mais le vent, certes très fort, qui a fait plié les poteaux du stade du refuge et obligé l'annulation des matchs prévus ce dimanche et la réception de l'US Izeaux pour le compte de la deuxième journée de Fédérale 3, ça il ne l'avait jamais vu. 

Laurent Brajon, le coach du RC Cévenol, lui n'avais pas vu arriver la défaite de la semaine dernière face aux tarnais du SOR Agout et il espérait donc une réaction lors du déplacement à Jacou. La première période était plutôt encourageante et Valentin Barrel, l'ouvreur alésien, justifiait bien le nom de son poste en ouvrant la défense héraultaise et le score par la même occasion. Damien Vives transformait et malgré une pénalité encaissée juste avant la pause, les cévenols étaient devant au tableau d'affichage 3/7. Malheureusement l'entame de seconde période était catastrophique avec deux essais encaissés en 6 minutes. Les mouches venaient de changer d'âne et si Vives stoppait l'hémorragie avec une pénalité, les joueurs de Jacou accéléraient après l'heure de jeu 25/10 à 7 minutes de la fin...la messe était dite et l'essai en fin de match de Jamel Zelmat ne changeait rien. Le RCC revenait de Jacou avec une deuxième défaite en deux matchs. 

Le Rugby Club Des Angles n'avait pu lancer sa saison la semaine dernière à cause des intempéries qui avaient touché notre département et pour ce deuxième acte, les joueurs du président Sanciaume se déplaçaient dans l'Isère pour y affronter Tullins Fures. Candidat déclaré à la montée en fédérale 2, le club rhodanien n'a pas fait dans la dentelle en menant 0/10 grâce à un essai de Sylvain Martel et au pied de Dimitri Joly à la pause puis 0/20 quinze minutes plus tard sur un doublé de Martel et un essai de Pierre Bonnafoux. Et malgré un petit relâchement de 10 minutes à l'heure de jeu qui allait lui couter deux essais transformés, le RCAGR reprenait sa marche en avant, avec un Dimitri Joly déchainé, pour s'imposer 14/27 et commencer idéalement sa saison 2021/22. 

Crédit photo: LSD Le Sport Dauphinois et US Izeaux Rugby




Commentaires