LIONEL ROCHETTE PREND DU GALON

Le gardois Lionel Rochette, actuel entraineur adjoint et préparateur physique de l'Olympique de l'Alès, a été nommé cette semaine responsable régional pour l'Occitanie au niveau de la préparation athlétique. Il m'a consacré quelques minutes de son précieux temps. Rencontre avec un passionné...

JS30: Salut Lionel, j'imagine que cette nomination est une grosse fierté?

LR: Salut Ju, oui c'est une grosse fierté, c'est beaucoup de joie. J'avais passé ce diplôme, le CEPA, certificat d'entraineur et préparateur athlétique à Clairefontaine. C'est un an de formation qui m'avait donné ce diplôme. Et j'espérais avoir cette reconnaissance au niveau régional pour pouvoir diffuser mon savoir, mes compétences sur ce domaine la qui est très très riche et c'est chose faite depusi une dizaine de jours.

JS30: En quoi cela va t il consisté et quel public vas tu toucher?

LR: L'idée c'est de toucher tous les clubs de la région Occitanie, de Bagnols-Pont jusqu'à Tarbes. L'idée c'est de sensibiliser les éducateurs, les techniciens de nos clubs à l'approche un petit peu moderne de la préparation athlétique. 

JS30: Quel va être ton rôle exactement? 

LR: C'est la mise en place aujourd'hui d'un diplôme régional au niveau de la préparation athlétique, le CFPA, certificat fédéral de prépa athlétique. C'est un module de 4 jours, de 32 heures ou l'idée c'est de sensibiliser, de donner un petit peu les bases de la préparation athlétique, sensibiliser les éducateurs qui sont au quotidien sur les terrains et de leur donner des pistes de travail, des idées de réflexion et surtout de garder du lien avec ces gens la et pouvoir les aiguiller tout au long de la saison sur ce domaine la qui est, je le répète, très riche et en constante évolution. 

JS30: Ou vas tu pouvoir apporter une amélioration à ce qui se fait déjà?

LR: On forme depuis des années nos éducateurs de football mais aujourd'hui la prépa athlétique est un domaine très spécifique qui demande des compétences vraiment spéciales et l''idée c'est d'enrichir nos éducateurs de football avec ces connaissances la. Beaucoup d'entraineurs ont aujourd'hui la chance d'avoir des adjoints spécialisés mais d'autres n'en ont pas. On veut emmener de la compétence à ces entraineurs. Qu'ils puissent faire du football, gérer leurs séances de football mais pouvoir de temps en temps cibler des qualités athlétiques chez le footballeur et essayer de développer ça chez ces joueurs.

JS30: Tu vas partager ton temps entre cette nouvelle fonction et ton rôle à l'OAC, tu vas trouver le temps ou? 

LR: C'est sur ça va me prendre du temps, c'est une question d'organisation, familiale déjà au départ. Puis une organisation au quotidien. C'est un domaine qui me plait. les gens le sentent. On a déjà démarré, je vais à Bagnols-Pont dans 15 jours ou l'idée c'est de rencontrer tous les éducateurs du foot à 11 de U14 jusqu'aux séniors. Je vais rencontrer une quinzaine d'éducateurs avec qui je vais faire un peu de théorie et beaucoup de terrain. Les gens qui me connaissent savent que je suis un homme de terrain. Je vais tourner comme ça dans tous les clubs.

JS30: Ton travail met aussi en lumière le travail que tu fais avec Stéphane Saurat et le club d'Alès. On peut le voir comme ça?

LR: Oui on peut le voir comme ça. Aujourd'hui, beaucoup de gens savent qu'on bosse au quotidien maintenant depuis 3 saisons, c'est notre quatrième saison au sein de ce club et l'idée c'est de partager. Ce qui marche aujourd'hui. Je veux être à la disposition de nos éducateurs de football. Il y a une forte demande au niveau de la préparation athlétique, ça plait, ça intéresse. Je veux amener des idées de réflexion, une sensibilité autre. Je suis très fier et je serai à al disposition de tous les gens qui souhaitent m'écouter.  



Commentaires