L’OAC SE QUALIFIE AU BOUT DU BOUT

C’est finalement sur la pelouse synthétique de Saint Jean du Pin que l’Olympique d’Ales est allé arracher sa qualification. Arracher c’est bien le terme car les cévenols ont dû attendre le bout du bout du temps additionnel pour valider leur billet pour le 7e tour de coupe de France. Les Alésiens n’ont pas tout maîtrisé en première période au cours de la quelle ils n’auront joué qu’en réaction. C’est Blagnac qui frappait le premier sur un corner où les Alésiens étaient complètement amorphes. Mais celui qui s’est révélé la saison dernière lors de l’épopée en Coupe Oussama El Bakkal égalisait rapidement. L’OAC ne jouait pas et laissait son adversaire doubler la mise. Et tout de suite bien aidé par un Lenny Houelche très à son aise sur son aile droite, Lucas Franco faisait valoir sa technique et égalisait. Malheureusement, les joueurs de Stephane Saurat avaient décidé de se compliquer la tâche et sur une relance hasardeuse de leur gardien Éric Moreau, ils encaissaient un troisième but juste avant la pause. De retour des vestiaires, c’est sous une pluie fine que Lucas Franco, véritable maestro du jeu Alésien, inscrivait un doublé et ramenait son équipe à hauteur de haut-garonnais. Malgré une domination de tous les instants en seconde période, malgré des occasions et un duo Ibrahima Mboup/Lenny Houelche intenable à droite du jeu gardois, rien n’était marqué jusqu’au temps additionnel. Stéphane Saurât venait de sortir de son chapeau un bon coup de coaching avec Zakaria Saoudi. Sur un dernier corner tiré par Franco, repoussé par la défense de Blagnac, le ballon atterrissait dans les pieds de l’attaquant cévenol, qui d’une frappe limpide, donnait la qualification à son équipe…pour le plus grand soulagement de la centaine de supporters complètement trempé. L’OAC verra donc le 7e tour et l’entrée des clubs de Ligue 2. 



Commentaires