VAINQUEUR DU DERBY FACE A AIGUES MORTES, L'OAC TOUJOURS EN TÊTE SUIVI PAR BEAUCAIRE. NÎMES S'ÉCROULE

Deux clubs gardois aux deux premières places du classement de National 3, ca faisait longtemps que l'on avait pas vu cela. Et rien que de penser que l'OAC et le Stade Beaucairois s'affronteront dans 15 jours sur la pelouse de Pibarot fait déjà saliver les amoureux de foot gardois. Car les deux clubs ont gagné ce week-end. Et avec la manière!!! On savait qu'il y aurait forcément un déçu à Aigues Mortes, ou les saliniers recevaient Alès dans un derby de haut de tableau. Et les cévenols ont fait parlé leur statut de favori, réglant le match assez rapidement. Ibrahima M'Boup et Selmane El Hamri venaient, au bout de 12 minutes, de donner un double avantage aux oaciens. La meilleure défense de la poule Occitanie venait de céder par deux fois. Alès gérait jusqu'à la pause et en remettait une couche au retour des vestiaires par l'inévitable Arnold Abelinti qui marquait son 4e but de la saison en championnat. Plus rien ne serait marqué malgré la bonne volonté des joueurs de Yohan Borg, l'OAC enchainait une 5e victoire consécutive avant de s'offrir un nouveau derby dans deux semaines. Et c'est dauphin des Alésiens que le Stade Beaucairois pénétrera sur la pelouse alésienne dans quinze jours. Et comme son voisin, Beaucaire a tué le match rapidement. Les joueurs de Sofyan Carletta ont marqué cinq buts avant la mi-temps et pourtant le tableau d'affichage ne marquait que 3/0 pour le SB30 après 45 minutes. Deux buts avaient été refusé pour deux hors jeu. Par contre, Joseph Guelade, Ahmedine Daoudi et Louis Konan avaient bien vu leurs buts validés. Et tout en moins d'un quart d'heure, le premier but ayant lieu à la 23e, le troisième à la 37e. A peine le temps de penser à la chanson et un, et deux et trois zéros, qu'un petit frisson traversait le Stade Schneider quand Hamza Sbaï récoltait un deuxième carton jaune et laissait ses partenaires à dix. Il restait alors plus de 50 minutes à jouer mais les gardois n'allaient finalement que peu trembler et finir par s'imposer 3/0. A l'image de son équipe première, Nîmes Olympique est dans une spirale plus que négative et rien ne semble tourner en faveur des nîmois. En déplacement à Rodez, les jeunes nîmois de Yannick Dumas, enfin efficaces, se sont écroulés alors qu'ils menaient 3/4 à 4 minutes du coup de sifflet final. Marc Jourdan et Sofiane El Ftouhi, enfin récompensé de tous ses efforts depuis le début de la saison, auteurs tous les deux d'un doublé semblaient donner une première victoire aux crocodiles. Mais quand ça veut pas!!! En six minutes, les partenaires de Jeremy Iafrate perdaient le fil du match et encaissaient trois buts pour une cruelle défaite 6/4 et une place de bon dernier. Nîmes Olympique, plus que jamais et à tous les niveaux, et ce malgré la bonne volonté de ces jeunes joueurs, ton football fout le camp!!!!




Commentaires