A L'OAC, LE DERBY CHOC DE NATIONAL 3

Rien ne prédisposait Mr Houguet de gâcher la belle fête que devait être ce derby de National 3 entre l'Olympique d'Ales, leader de la poule Occitanie, et son dauphin le Stade Beaucairois. Devant une belle affluence, les deux équipes commençaient le match  en mode vrai derby. Beaucoup de gestes ratés, un jeu haché par de nombreuses fautes. Mais l'homme en noir, qui était en orange ce samedi soir, ne prenait pas les bonnes décisions et laissait une situation s'envenimer...aux dépens du jeu. A la demi heure de jeu, et alors qu'il avait déjà averti verbalement Naby Yattara le gardien beaucairois de dégager plus rapidement, l'arbitre central mettait un carton jaune au portier du SB30 coupable une nouvelle fois de prendre trop son temps. A partir de ce moment là, !e match rentrait dans la 4e dimension, une parodie de match de football, tout ce que l'on déteste voir sur le carré vert...a la vue de nombreux enfants qui avaient envahi les gradins du stade Pibarot. Acte 1, le gardien guinéen pétait les plombs et avait des mots envers l'arbitre qui l'expulsait automatiquement. Acte 2, le coup franc pour Alès qui s'en suivait était tout simplement Pagnolesque, puisque tiré indirectement, il était converti aux dix mètres par Lucas Franco, d'abord accordé par Mr Houguet et son assistant du côté piscine puis refusé par son autre assistant. La situation devenait incontrôlable et devant le couloir d'entrée aux vestiaires, l'acte 3, le plus dramatique, se déroulait, un dirigeant beaucairois assenait une droite a Théo Peyrard, le milieu de terrain alésien, qui ne bronchait pas, et était expulsé lui aussi. S'en suivait dix minutes ou malheureusement le foot n'était plus l'acteur central de cette soirée. Derrière cela, il fallait reprendre a jouer et Jeremy Balmy, sûrement le meilleur joueur sur la pelouse ce samedi soir, gardait une once de lucidité au milieu de ce marasme pour, d’une frappe de vingt mètres, trouver le poteau rentrant beaucairois et ouvrir le score. L'OAC rentrait aux vestiaires en menant 1/0 mais malheureusement ce dernier geste technique ne faisait pas la discussion des gradins a la mi-temps. Le public était sous le choc de ce qu'il avait vu pendant ce dernier quart d'heure. 
La pression retombée, la seconde période était dominée par Alès qui se faisait tout de même peur sur une contre attaque menée par Louis Konan qui oubliait son compatriote ivoirien Joseph Guelade sur sa droite et butait sur un Éric Moreau décisif. A force de subir, Beaucaire craquait une deuxième fois, Ibrahima M'Boup était fauché par Edine Benaissa, Arnold Abelinti, le meilleur buteur alésien, convertissant le penalty a un gros quart d'heure de la fin. L'entrée de l'éternel Driss Himmes, a la technique toujours aussi juste, permettait au SB30 de finir un peu mieux le match mais c'est bel et bien l'OAC qui s'imposait, pour une sixième victoire consécutive en championnat. Leader incontesté, le club Cévenol change de dauphin, Beaucaire reculant a la 3e place et l'USS Aigues Mortes, vainqueur a Blagnac, montant sur la seconde marché du podium. Mais ça on en reparlera dans la semaine sur JuSports30.



Commentaires