AIGUES MORTES SUR UN PODIUM 100% GARDOIS, RIEN NE VA PLUS POUR LA RÉSERVE DU NÎMES OLYMPIQUE

Le National 3 a peut-être une vécu une première après le derby de samedi, a lire ci après A L'OAC, LE DERBY CHOC DE NATIONAL 3 (jusports30.com), et la victoire de l'USS Aigues Mortes à Blagnac. En effet, les trois clubs gardois occupent les trois marches du podium de cette division. Si l'OAC a conforté sa première place et le SB30 chuté d'un tout petit rang après sa défaite 2/0 en terre cévenole, les saliniers ont eux frappé un grand coup en l'espace d'une semaine. Si il avait fallu être patient le week-end précèdent, lors de la réception de Narbonne en match en retard, Grégory Adell et Florent Domenech faisant trembler les filets audois dans le dernier quart d'heure de jeu pour une victoire 2/0, les gardois ont été plus rapides lors du gros déplacement qui les attendaient à Blagnac, face à un prétendant à la montée. En Haute-Garonne, après trente minutes, les aigues-mortais menaient déjà 0/2, Fanch Weyders ayant à la 13e minute converti un penalty consécutif à une main d'un défenseur de Blagnac et Jalil Falaq doublant la mise après 27 minutes de jeu. Jouant malignement en contre après cela, les joueurs de Yoan Borg voyaient quand même leurs adversaires réduire le score avant l'heure de jeu. mais c'était sans compter sur celui qui est en train de devenir un spécialiste du but dans le temps additionnel, Florent Domenech qui triplait la mise et offrait une victoire définitive qui plaçait les saliniers sur la deuxième marche du podium. 
Un podium qui semble bien loin pour les jeunes crocodiles de Yannick Dumas, une nouvelle fois battus. Cette fois, c'est l'AS Muret de son ancien gardien Valentin Rabouille qui est venu s'imposer à la Bastide sur le plus petit des écarts. Malgré un Sofiane El Ftouhi encore à son avantage et une prestation intéressante de la part des crocodilets, c'est une nouvelle erreur défensive qui plombe les ambitions nîmoises sur ce match. Dommage mais le temps est déjà à l'urgence pour des jeunes nîmois lanternes rouge de la division. 


Commentaires