LE BHNM FINI 2021 PAR UN MATCH NUL

On est passé par tous les états en ce dernier match de l’année 2021 à l’Agora de Bouillargues. On ne donnait pas cher de la peau des bouillarguaises en fin de première mi-temps quand leurs adversaires de Begles menaient de six buts. Énola Grollier ne semblait pas dans son assiette, Axelle Bertrand vivait une première période difficile avec un seul arrêt, Julie Godel ne trouvait pas la solution sur son aile et devait sans cesse repiquer dans l’axe et Mouna Chebbah jouait sur courant alternatif. Les absences de Léa Lacroix en défense et de Typhanie Plée dans les buts semblaient être trop lourdes à porter pour les gardoises. Mais après une grosse entame de match, les girondines commençaient à baisser de rythme en fin de première mi-temps. Au retour des vestiaires, ce n’était plus la même équipe du BHNM que l’on avait sur le parquet. Bertrand commençait à mettre en échec les tireuses au maillot à damier, Godel retrouvait de l’adresse à l’aile, Leslie Renault était très précieuse à 10 mètres et Clémentine Rival réveillait l’Agora par des contre-attaques dont elle a le secret. Menées 16/19 à la pause, les gardoises passaient devant à la faveur d’un 4/0 d’entrée de seconde période. Mais une fois de plus, alors qu’elles semblaient avoir pris l’ascendant sur les Beglaises, les partenaires de la capitaine Chloé Roelandt encaissaient un 1/5. Dès lors, le BHNM s’en remettait à ses cadres, Chebbah, après 31 minutes sans marquer, et Roelandt marquaient les quatre derniers buts de leur équipe. Le match se terminait sur une décision arbitrale bizarre et sur le score de 32/32. "C’est un match que l’on a pas perdu, ça c’est sûr, on aurait pu le gagner comme on aurait pu le perdre. On va dire que c’est un match nul qui arrange tout le monde même si on aurait préféré gagner a domicile. C’est comme ça. Elles restent quand même derrière nous. J’ai l’impression que cette année on a besoin de se mettre en difficulté pour pouvoir faire ressurgir cette grinta qu’on a pas au début" me confiait là capitaine Chloé Roelandt contente d’être en vacances vu l’état de fatigue de son équipe.


Commentaires