LE RCAGR FAIT TOMBER LE LEADER, LE RCU CRAQUE SUR LA FIN ET LE RCC N'A JAMAIS RIEN LACHÉ

Voila comment on pourrait résumer la 6e journée de Fédérale 3 des clubs gardois!!! Le Rugby Club Les Angles a frappé les esprits en allant s'imposer chez le leader de la poule Romans. Un leader qui l'est toujours juste parce que les gardois ont un match de retard. Car les spectateurs du Stade Guillermoz ont assisté à une domination ne souffrant d'aucune contestation de l'équipe du président Sanciaume. Après un quart d'heure à jauger son adversaire, le rouleau compresseur rhodanien s'est mis en marche et la défense gardoise n'a cédé qu'une seule fois à la demi heure de jeu sur un essai des drômois. Avec trois beaux essais et un Dimitri Joly autant adroit au pied qu'a la distribution du jeu, l'affaire était dans le sac. Les Anglois reviennent avec une victoire 11/28 (8/20 à la mi-temps) et un derby face à Uzès.

Un Rugby Club d'Uzès qui ne s'est pas franchement rassuré avant d'aller défier son voisin. Face à une équipe de Tullins qui semblait à sa portée, en témoigne la première période ou les gardois menaient 10/6 après un essai d'Alexis Cersosimo. Mais la seconde période n'a pas été du même accabit et malgré un deuxième essai de Lucas Sassolat, la défense uzétienne allait voler en éclat par trois fois. Les Isérois privaient complètement les joueurs de Bernard Mathieu de ballons et le RCU qui aura mené jusqu' la 53 e minute, encaissait 15 points en 27 minutes...soit autant qu'Uzès sur tout le match!!! 

Le Rugby Club Cévenol aura toujours été mené chez le leader Pézenas. Il aurait même pu sombrer après une première mi-temps totalement dominée par les héraultais. Mais les joueurs de Laurent Brajon n'ont rien lâché et grâce à trois essais et à un Damien Vives qui avait réglé la mire au pied, ils sont revenus, venant gratter un bonus défensif sur une pelouse ou ceux qui repartiront avec point ne seront pas légion. Les Alésiens s'inclinent finalement 36/31 et ils auraient la bonne idée de s'imposer le week-end prochain face à Servian-Boujan, histoire de quitter cette peu envieuse avant dernière place au classement.

Crédit photo; Cricri Pyczak



Commentaires