LE STADE BEAUCAIROIS VERSION FUTSAL N'Y ARRIVE TOUJOURS PAS

Cinquième défaite en cinq matchs...ça commence à devenir sérieusement urgent pour le Stade Beaucairois Futsal qui n'arrive pas à se sortir de la mauvaise passe dans laquelle il est depuis le début du championnat. C'est un duel de mal classés qui attendait les gardois ce samedi dans leur gymnase Angelo Parisi avec la réception de l'AS Martel Caluire. Et si le match ne démarrait pas de la meilleure des manières avec l'ouverture du score des joueurs du Rhône des la 6e minute, la réaction beaucairoise par Joao Peitaco était tout aussi rapide que le deuxième but des visiteurs. En une minute, Beaucaire venait d'égaliser et de concéder un deuxième but. Tout était a refaire... Le problème, c'est qu'en cinq minutes, les joueurs de Yoann Soum encaissaient deux nouveaux buts et se retrouvaient menés 1/4 à la mi-temps. Dur à encaisser car les intentions gardoises étaient plutôt bonnes. La réaction gardoise après la mi-temps était significative et les efforts beaucairois étaient récompensés après dix minutes de domination par deux deux buts en quatre minutes signés Andres Jimenez et Joao Peitaco qui signait un doublé, relançant complètement le match. Mais malgré de nombreuses actions chaudes sur le but rhodanien, les gardois n'arrivaient à égaliser et encaissaient un dernier but par un csc de leur capitaine Jamel Frikach qui enterrait définitivement les espoirs beaucairois. Sur ses réseaux sociaux, le colombien Andres Jimenez voulait croire à des jours meilleurs "Nous continuerons à nous battre jusqu'au bout"



Commentaires