LES KROKO SE FONT RENVERSER EN TROIS MINUTES

Comment les kroko ont il pu perdre un match qu'ils maitrisaient? Les dernières sorties de l'équipe de Raphael Facchini, le manager général, il restait à ce que cela se concrétise par une victoire...de préférence à domicile ou les nîmois ne se sont pas encore imposés. Et jusqu'à un quart d'heure de la fin, les kroko pensaient bien la tenir cette victoire. A la 43e minute après un nouveau doublé, son troisième consécutif, de Jordan Agliardi, les kroko menaient 4/2. Jérémy Beaussonie avait répondu au toulonnais Landau dans le premier tiers temps, Jean Baptiste Besson et donc Jordan Agliardi donnait l'avantage par deux fois au nîmois, 2/1 à 27e puis 3/2 à la 34e dans le second tiers temps. Et un peu moins de dix minutes plus tard, Agliardi pensait donner un avantage définitif à son équipe en marquant un quatrième but et surtout deux buts d'avance. Oui mais voila...est arrivé la 44e minute. En trois minutes, les kroko s'écroulaient et encaissaient pas moins de trois buts. Menés 4/5, ils perdaient un peu leurs nerfs avec quatre pénalités de deux minutes. Plus rien ne serait marqué et Nîmes enregistre une troisième défaite en quatre rencontres, ce qui place les nîmois à la 7e place au classement.

Crédit photo: Capture écran Total Sport Média



Commentaires