L’USAM RENVERSE CHAMBÉRY ET RETROUVE LE SOURIRE

C'est un truc de fou qui s'est passé en début de seconde période !!! Comment l'USAM Nîmes a t'il pu renverser un scénario très mal engagé en première période. Menée 13/17, la Green Team a fait vivre au Parnasse un moment de folie. Quinze minutes complètement folles. Quinze minutes ou Remi Desbonnet n' a quasiment plus pris de buts, un seul en fait. Quinze minutes ou Mohammad Sanad a marché sur l'eau marquant six buts dans toutes les positions, Sanachon avec son compère d'aile Julien Rebichon, jet de 7 mètres, contre attaques...tout y est passé. Quinze minutes ou les nîmois ont passé un 14/2 a une équipe de Chambéry totalement méconnaissable par rapport à sa première mi-temps. A la pause nul ne doute que Franck Maurice a demandé a ses joueurs de muscler la défense. Consigne bien entendue par les Green Men qui mettaient beaucoup plus d'intensité et repoussaient les savoyards a chaque attaque. En quinze minutes, le score passait de 13/17 a 27/19. Eric Mathé le coach chambérien avait beau multiplier les temps morts, rien n'y faisait, son équipe était complètement sonnée. C'est Lucho Tobie qui entrait en feu a son tour, bien imité par Jean Jacques Acquevillo des grans soirs. Chambéry avait une petite réaction d'orgueil en toute fin de match mais le président David Tebib pouvait lever les bras et exulter, l'USAM s'imposait 33/28. Le Parnasse était debout...son équipe venait de stopper la spirale négative dans laquelle elle se trouvait depuis le match face à Paris. 


Commentaires