ALES PERD LE CHOC MAIS PAS LA TETE, AIGUES MORTES ET BEAUCAIRE S'EN CONTENTERONT, LA ROUTINE POUR NIMES

L'OAC a raté l'occasion de passer les fêtes de Noel bien au chaud. Devant quelques centaines de supporters frigorifiés, les deux premiers du National 3, Alès et Agde n'ont pas mis les ingrédients pour réchauffer le public présent ce samedi soir à la Prairie. Peu d'occasions, peu de raisons de s'emballer...c'est ce que l'on retiendra de ce match. L'OAC est passé à côté de son match a l'image de Lucas Franco et Jérémy Balmy, ses deux maîtres à jouer. Ajoutez à cela, un arbitrage plus que moyen, comment est ce que l'arbitre central qui siffle un penalty en étant à cinq mètres de l'action peut se déjuger sur les conseils de son assistant qui est lui à vingt cinq mètres. Pourtant Mr Taouil l'a fait et ca a surement été le tournant du match. Car des la reprise, sur une action d'école, l'Agathois Tixier refroidissait un stade qui n'avait vraiment pas besoin de cela en marquant d'un superbe ciseau qui concrétisait quand même les meilleures intentions héraultaises. Alès avait beau dominer la seconde période, le club cévenol le faisait de façon très stérile. Conséquence de cela, les bleus s'inclinaient 0/1, ce qui relançait le championnat car Agde ne compte plus que deux points de retard sur Alès. 

L'USS Aigues Mortes et le Stade Beaucairois ont connu le même type de match. les deux équipes gardoises qui recevaient, Toulouse pour les Saliniers, Muret pour les Beaucairois ont rapidement mené au score, se sont fait rejoindre puis se sont même retrouvées mené 1/2. Et alors qu'ils se dirigeaient vers deux défaites, les deux clubs ont eu une belle réaction en égalisant pour finir à 2/2. Un point de gagné, deux de perdus...chacun y trouvera son compte mais toujours est il qu'Aigues Mortes 3e et Beaucaire 4e mènent la meute aux trousses des deux leaders. 

A Balma, sur une pelouse indigne du niveau national, les Crocodilets pensaient bien tenir le match nul, après avoir dominé un match ou il ne leur aura manqué que les buts, symptôme récurent chez cette jeune équipe. Mais Mr Cavailles, l'arbitre du match en avait décidé autrement. Au bout du bout du temps additionnel, il décidait de siffler un penalty pour les locaux sans qu'aucun joueur nîmois n'aient touché le joueur haut-garonnais qui était au sol. Quand ça veut pas!!! La réserve du NO rentre donc dans le Gard avec une défaite 1/0 et malheureusement toujours scotché à la dernière place.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"