ALES PLUS QUE JAMAIS LEADER, AIGUES MORTES CEDE A AGDE, BEAUCAIRE SE REPREND ET NIMES S'ENFONCE UN PEU PLUS

En se déplaçant chez l'US Castanet Tolosan, l'Olympique d'Alès a enchainé une huitième victoire consécutive et a conforté sa place de leader. Pourtant la victoire alésienne a été moins facile que ce que le large score 0/3 n'y parait. Car si les cévenols ont ouvert le score par l'inévitable Arnold Abélinti, son septième but en championnat, les joueurs de Stéphane Saurat peuvent remercier leur jeune gardien Louis Laurent, qui pour ses grands débuts à ce niveau, il remplaçait Eric Moreau malade, a stoppé un penalty quelques instants après l'ouverture du score gardoise. Un but qui aurait pu relancer les haut-garonnais. Mais vu qu'en seconde période Ibrahima M'Boup, des le retour des vestiaires, et Zakaria Saoudi sur un but dont il est en train de se faire une spécialité, la frappe imparable dans le temps additionnel, donnaient une avance plus confortable aux gardois, l'OAC s'imposait 0/3 et était plus que jamais leader de cette poule Occitanie. 

Ou Aigues Mortes n'est plus le dauphin d'Alès. Car les saliniers ont chuté à Agde, qui s'est empressé de lui subtiliser sa place, a quelques jours de se déplacer à la prairie. Cueillis à froid par Agde après dix minutes, les joueurs de Yohan Borg ne s'en remettront jamais. Pourtant, leurs adversaires héraultais se retrouveront longtemps à 10, quasiment une mi-temps, après un carton rouge au retour des vestiaires. Mais au contraire, ce sont les agathois qui vont en profiter et doubler la mise après l'heure de jeu. Aigues Mortes aura bien une réaction mais elle se heurtera au portier du RCOA qui préservera ses buts inviolés. L'USSA s'incline 2/0 et perd sa belle deuxième place. 

Après deux défaites consécutives qui l'avait fait chuter du podium ou il se trouvait depuis le début de saison, le Stade Beaucairois a mis fin à la spirale négative dans laquelle il était. Un but de son avant centre ivoirien Joseph Guelade avant l'heure de jeu aura suffit aux joueurs de Sofyan Carletta pour s'imposer assez logiquement 0/1 sur le terrain de Blagnac, qui finalement n'aura mis que peu à contribution Thierry Weber, le gardien titulaire en l'absence de Naby Yattara blessé. 

Seule équipe gardoise à recevoir, la réserve du Nîmes Olympique a vécu un début de match tout simplement cauchemardesque dans son match de bas de tableau face à Narbonne. Deux actions et deux buts en cinq minutes pour les visiteurs, on a connu meilleur entame. La suite...une succession d'occasions pour les crocodilets. Mais seulement un petit but marqué avant l'heure de jeu par Marc Thomas. Une réduction du score qui ne sera pas suffisante, la réserve du NO s'incline 1/2, payant son entame de match au prix fort. Elle voit surtout, après Fabrègues la semaine dernière, un de ses concurrents direct au maintien, prendre ses distances avec la jeune équipe de Yannick Dumas.  



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN

LA FAMILLE MAURICE...FRANCK VU PAR MEÏSSA SA FILLE

4 AMOUREUX DU NÎMES OLYMPIQUE DÉCRYPTENT LA FIN DE SAISON DU CLUB