LA FAMILLE MAZEL...CHRISTOPHE VU PAR SES FILLES ALICE ET PAULINE

Alice et Pauline Mazel sont handballistiquement parlant des enfants du défunt HBCN mais elles sont surtout les filles de Christophe Mazel, l'actuel coach de la JDA Dijon, club de Ligue Butagaz Energie. Si elles ont toutes les deux commencé par le club nîmois, elles ont ensuite vu leur chemin se séparer, Alice rejoignant les rangs du voisin de l'USAM en 18 nationaux puis la Stella Saint Maur et enfin son papa à Dijon pour renforcer l'équipe réserve de la JDA avec des apparitions en équipe 1, Pauline passant dans les rangs de la Stella elle aussi, quelques années avant sa sœur pour jouer actuellement à Sucy en Brie. Toujours sous le regard bienveillant et protecteur de leur père. Alors quand j'ai proposé à Alice et Pauline de me parler de leur papa, elles n'ont pas hésité l'ombre d'une seconde...

JS30: Parlez moi de la carrière (de dirigeant et de sportif) de votre père ? 

Alice et Pauline: Papa a commencé le handball au club de Marguerittes que notre grand père Michel avait crée. Il a ensuite intégré la Sport Etudes à Daudet ainsi que le club de l’USAM ou il est resté jusqu’en 1988. Puis, il a joué  à Montpellier, à Créteil à Massy et retour à Nîmes. Nous avons grandi au bord des terrains de hand en regardant notre père finir sa carrière de joueur au club de l’USAM (2003) et débuté celle d’entraineur du club pendant 3 ans.  En 2006 il a signé au club d’Istres et nous avons continué de vivre à Nîmes, il faisait les aller-retour tous les jours. En 2013, après une demie saison au centre de formation du HBCN, il signe au club de l’US Créteil  jusqu’en 2018. Il profite d’une année pour peaufiner son swing sur les parcours de golf de la région Parisienne et en juillet 2019 nous partons à Dijon où il entraine à la JDA en LFH. 

JS30: Quel regard portez-vous sur sa carrière ? 

Alice : Je suis fière de la longévité de son parcours d’entraineur de haut niveau, car il est difficile d’y rester et il y est encore, c’est une pépite.

Pauline: Je porte un regard très admiratif sur sa carrière et adore supporter son équipe dès que je peux aller le voir.

JS30:Quel regard pensez-vous qu’il a sur votre carrière? 

Alice: Je pense qu’il est fier, qu’il est surtout content de voir que je m’amuse lorsque j’ai un ballon entre les mains, que ce soit aux entrainements ou en match. Ma maman et lui sont mes premiers supporters. 

Pauline: Je sais qu'il admire mon métier mais je pense que tu veux parler du handball (rires). Je le pratique depuis toute petite et aujourd'hui je joue en loisir et je pense que mon père est content de nous avoir transmis sa passion et de me voir m'amuser.

JS30: Quel est votre meilleur souvenir sportif avec votre papa ? 

Alice: Mon plus beau souvenir c’est en 2009, j’ai eu des étoiles dans les yeux quand il a remporté la coupe de la Ligue à Miami avec Istres, malheureusement je n’étais pas avec lui mais devant la télé avec ma sœur Pauline et ma mamie. Puis plus récemment, il y a un an quand j’ai joué mon premier match avec son équipe en LFH. 

Pauline: Pareillement pour moi Miami et la victoire de la coupe de la Ligue! Nous étions à Cannes pour la qualification et devant la télé pour les phases finales et l'émotion était incroyable ! Je rajouterai les 6 mois où il m'a entraîné en N2 au HBCN. Sans prétention, il a été de loin mon meilleur entraîneur 😁

JS30: Et inversement, quel est le pire ? 

Alice: A la fin de la saison 2011-2012 lorsqu’il est relégué en D2 lors de la dernière journée de championnat avec son équipe d’Istres. 

Pauline: Mon pire souvenir a été toutes les critiques négatives envers lui sur les réseaux sociaux. Les gens ne se rendent pas compte de l'impact de leur méchanceté.

JS30: Qu’est-ce que vous aimeriez inculquer à vos (futurs) enfants que vous ayez appris de lui ? 

Alice: Le plaisir de jouer, l’exigence, la connaissance du jeu et surtout jouer avec le sourire car on est meilleur avec.

Pauline: La rigueur, la passion mais surtout l'humour, mon père est très blagueur.

JS30: Qu’est-ce que vous avez envie de lui dire pour finir cet interview ? 

Alice: Je te souhaite de vivre encore de grands moments dans ce sport que nous aimons et partageons tous les deux. J’espère que tu as pensé à réserver notre prochain week-end sport au Final 4 de Cologne. May the force be with us. From your little Padawan.

Pauline: Que je te souhaite de t'épanouir encore longtemps dans ta carrière, de nombreuses victoires. Et surtout continue de nous faire rire. Bisous de Popow et ton petit fils préféré Bibiche.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN

LA FAMILLE MAURICE...FRANCK VU PAR MEÏSSA SA FILLE

4 AMOUREUX DU NÎMES OLYMPIQUE DÉCRYPTENT LA FIN DE SAISON DU CLUB