LA SITUATION SE COMPLIQUE POUR LES KROKO

On savait que la tache s'annonçait ardue pour les hockeyeurs des Kroko face à une équipe du Top3 de cette poule D, les Aigles de Nice. Pourtant à la fin du premier tiers temps, tous les espoiurs étaient encore permis pour les nîmois. Dans ces vingt premières minutes, il ne s'était pas passé grand chose et Juraj Ozorak et Karim Marcialis ont profité d'une supériorité numérique pour égaliser et répondre Aurélien Macon, qui avec cinq buts, allait s'avérer être le bourreau des nîmois. Malheureusement, le deuxième tiers temps allait pencher coté azuréen avec un tableau d'affichage qui passait de 1/1 à 1/3. Des le début du troisième tiers temps, les deux équipes se répondaient en marquant chacune un but. Et l'inévitable Jordan Agliardi laissait entrevoir un exploit en réduisant le score à 3/4 à la 55e. Le match devenait alors complètement fou et à partir de la 57e minute, Nice marquait deux fois par...Macon, auquel seul Marcialis pouvait répondre. Le dernier but niçois en toute fin de partie était anecdotique, les Kroko s'inclinaient 4/7 et restaient scotchés à leur dernière place avec un match face a Villard de Lans très important ce samedi à la patinoire de Nîmes. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN

LA FAMILLE MAURICE...FRANCK VU PAR MEÏSSA SA FILLE

4 AMOUREUX DU NÎMES OLYMPIQUE DÉCRYPTENT LA FIN DE SAISON DU CLUB