LES KROKO, SANS PITIÉ POUR VILLARD, PARTENT À LA CHASSE À LA 6e PLACE

Huit minutes et trente trois secondes, c’est le temps qu’il a fallu aux Kroko Nimes pour marquer leur premier but par l’intermédiaire de Hugo Astic et que l’on voit un nuage de peluche partir des tribunes pour atterrir sur la patinoire. Car le Teddy Bear de ce samedi soir et le moment où il allait arriver à été le seul suspense de cette rencontre entre les nîmois et les ours de Villard de Lans. Dès le début de la rencontre, les joueurs de Raphaël Facchini prenaient possession du palet mais se faisaient contrer dès la troisième minute par les Alpins qui ouvraient le score. Pas de panique pour autant pour une équipe nîmoise qui égalisait donc rapidement par Astic. La suite n’était qu’une formalité pour les Kroko qui marquaient trois autres buts avant la fin de la première période. La seconde était a sens unique avec un 5/0 encaissé par une équipe de Villard trop diminuée par une faible profondeur de banc. Les Kroko faisaient un match sérieux et respectaient leurs adversaires en jouant tous les coups a fond. Cette deuxième période était placée sous le signe du show Agliardi. Le numéro 15 nîmois marquait par trois fois durant ces vingt minutes et permettait à son équipe de virer largement en tête 9/1 à la fin de la seconde période. Pourtant l’équipe de Villard, malgré le score fleuve en sa défaveur, ne lâchait rien et marquait la première en début de troisième période. Mais Agliardi était impitoyable avec ses adversaires. Il délivrait une assist à Karim Marcialis pour un dixième but et y allait de son quadruplé. 11/2…la fête était totale avec un douzième but œuvre de Jonathan Bonet, finalement élu Kroko du match. Grâce à cette large victoire, les Kroko abandonnent la dernière place et se lancent dès aujourd’hui à la chasse à la 6e place qualificative aux playoffs, détenue par Gap chez qui les gardois se déplaceront le 8 janvier pour la reprise du championnat. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES