Articles

Affichage des articles du 2022

LE BON DÉBUT DE SAISON DE KROKOS RAJEUNIS MAIS PLUS QUE JAMAIS AMBITIEUX

Image
Deux victoires face à Pamiers et Bassan. Les Krokos version Rollers ont idéalement débuté leur saison 2022/23. Cette saison, le nouveau président Eric Rodier et son staff mené par Alexandre Coccallotto ont décidé d'entamer un nouveau cycle en rajeunissant l'équipe. En effet, plusieurs U20, comme Clovis Roure le gardien ou Sacha Conrad Bourguet qui s'ajoutent à des Tristan Vaesken ou Mélanie et Sébastien Brézault aperçus la saison dernière, formés au club, ont intégré l'équipe fanion. Les nîmois ne veulent pas bruler les étapes et ne se sont, pour l'instant, pas fixé d'autres objectifs que d'atteindre les Play-offs. Eliminés l'an dernier en demi-finale, ce qui était resté en travers de la gorge d'Enzo Pereira car " il y avait la place de faire mieux mais ça se joue sur des détails et cette fois ce n'est pas passé ", les Krokos sont ambitieux malgré leur manque d'expérience.  Et les débuts de ces jeunes pousses, encadrés par l'exp

QUARANTE ANS ET TOUJOURS DU SOUFFLE

Image
"Aldo, il faut qu'on fasse la photo de groupe, il y a des gens avec qui je veux être pris en photo". Il avait le regard qui pétillait, Johnny Ecker au moment de venir demander à Aldo Costanzo de vite faire immortaliser cette belle journée d'anniversaire. L'ancien défenseur du Nîmes Olympique ne voulait pas rater l'occasion d'être photographié avec certaines légendes Nîmoises. Car en ce premier samedi d'octobre, Patrick Champ, président depuis 20 ans, et son fidèle lieutenant Aldo avait réuni plus d'une centaine d'anciens crocos pour fêter les quarante ans de l'Amicale des anciens du club. La journée avait commencé par des accolades et des embrassades. Puis, sont arrivées les anecdotes et les actions ou certains ont même marqué des buts qu'ils ont raté en leur temps. Les sourires, jeunes ou moins jeunes, ne lâchaient pas les visages des Michel Mézy, René Girard, Bernard Blaquart ou Jacky Novi, "le plus beau palmarès ayant joué au Nî

"IL FAUT ARRÊTER DE PENSER QUE LES AUTRES ÉQUIPES SONT MEILLEURES QUE NOUS"

Image
Il y avait énormément de frustration dans les propos de Lucas Franco après la défaite à domicile face au Racing Club Pays de Grasse. Mais le meneur de jeu alésien n'est pas du genre à se cacher, ni à chercher des excuses à deux balles. C'est avec beaucoup de franchise qu'il a répondu à mes questions quelques minutes après la fin du match.  JS30: Lucas, ta réaction à cette défaite un peu dure. En 2e mi-temps, il y a eu de meilleures intentions. Lucas Franco: C'est frustrant. Après je suis pas spécialement d'accord avec toi sur la seconde mi-temps. Je trouve qu'on a été plus dangereux en première. En deuxième, on a bien attaqué 5, 10 minutes mais après on a trop jeté. On était trop loin, trop bas, ça fait qu'on a eu moins la main mise, à part sur la fin, les 5 , 10 dernières ou on a essayé de poser un peu plus le jeu. Ça reste frustrant quand même! JS30: Qu'est ce qui vous a dérangé dans cette équipe de Grasse, qu'est ce qui n'a pas marché et qu

"IL Y A DE LA DÉCEPTION CE SOIR MAIS IL FAUT DÉJÀ PRÉPARER LE MATCH DE LA SEMAINE PROCHAINE"

Image
Il y avait beaucoup de déception chez le Pharaon nîmois Mohammad Sanad à la fin du match. La Green Team venait de s'incliner 34/37, alors que le Parnasse ne s'y attendait pas après deux victoires, face a Chambéry. Auteur de 11 buts, l'ailier de la Green Team avait pourtant montre la voie a ses partenaires mais les savoyards ont, en toute fin de match, joué un sale tour aux gardois. JS30: Ta réaction apres cette défaite ce soir face a Chambéry ? Mohammad Sanad : Y a pas beaucoup de choses à dire. On est déçu, je suis decu. Au final, c'est nous qui...c'est a cause de nous. On a pris 37 buts, c'est beaucoup trop. Quand tu prends 37 but S, c'est pas facile de gagner. A des moments, on a manqué d'intensité. Je sais pas...on a baissé la tête un peu. Je sais pas...on était pas concentré. On a pas donné ce qu'il faut ce soir. Au final, ils finissent mieux que nous et ils ont gagné.  JS30: Comment tu expliques, alors que vous étiez revenu et passé devant, d&#

MA RENCONTRE AVEC NICOLAS USAÏ

Image
Nicolas Usaï est arrivé tranquille avec Bertrand Bianciotto, a salué tout le monde et a commandé un café. En poste à Nîmes depuis le 4 janvier 2022, jour il a succédé à Pascal Plancque, il nous a de suite confié ” c'est la première fois que je viens au Halles, je n'habite pas très loin mais je suis tellement focus sur le Nîmes Olympique que je n'ai pas pris le temps de visiter. Actuellement, mes proches me disent qu'il faudrait que je souffle un peu mais je n'y arrive pas". A 48 ans, ce marseillais de naissance, petit fils d'Hamlet Setta, ancien président de l'OM " peu de gens le savent"  précise-t-il, connaît sa deuxième expérience dans le Gard, après avoir joué a l'Olympique d'Alès lors de la saison 2001/2002 " j'ai beaucoup aimé mon passage à Alès sous les ordres de Jacky Novi", une des légendes du Nîmes Olympique. Nous, Frédéric Pouget de Canal30, Bertrand Bianciotto et Patrick Champ, avions donc rendez vous avec Nico

"LE PREMIER MATCH NOUS A REMIS A NOTRE PLACE, DEPUIS C'EST DE MIEUX EN MIEUX. ÇA COMMENCE A RESSEMBLER A QUELQUE CHOSE"

Image
Après deux ans sans handball, Johanna Lombardo-Decourt à décidé de rechausser ses baskets afin de participer au projet de l'Entente Nim'Arguerittes (création d'une section seniors féminine de l'USAM Nîmes Gard et alliance avec le club de Marguerittes qui est passé en trois ans de la départementale à la N3). Désireuse de s'intégrer sur le long terme pour rendre au handball gardois tout ce que celui ci lui a donné, elle a donc dans un premier temps répondu favorablement aux deux présidents pour être un des fers de lance de cette nouvelle équipe. Si le premier match a été difficile, à l'image de l'équipe, celle ci se sent de mieux en mieux sur le terrain et ça se voit. Il suffit pour cela de regarder sa deuxième mi-temps face à Muret. Après trois matchs, elle a pris un peu de temps pour faire avec moi un premier bilan de ce début de saison.  JS30: 3 matchs, 2 victoires, 1 défaite, comment juges tu le début de saison de Nim'Arguerittes? Johanna Lombardo-Deco

"IL Y AVAIT PLUS DE GENS QUI PENSAIENT A EUX QU'A L'INTERET GÉNÉRAL DU CLUB. ON A FAIT LE MÉNAGE ET LE TRAVAIL PAYE"

Image
Il a signé sa première licence au Rugby Club Nîmois en 1972 à l'âge de dix ans alors le rugby gardois autant dire qu'il le connait sur le bout des doigts. Quand on a Bernard Mathieu, un coachs du Rugby Club Uzétien (avec Guillaume Roussel), club ou il officie depuis trois ans après y avoir joué de 1986 à 1989 puis entrainé une première fois de 2001 à 2004, on ne s'ennuie pas. Mais alors que le club du président Séropian était en galère depuis trois saisons, le bon début de saison du club du duché méritait largement que l'on en parle avec celui que tout le monde surnomme Le Blond.  JS30: Une victoire, une défaite après deux matchs, elle commence plutôt pas mal cette saison? Bernard Mathieu: Au niveau comptable oui. Mais ce qu'il faut surtout regarder, c'est ce qui a été fait pour en arriver la. La saison dernière, contre Le Teil, on avait perdu de 25 points. A Jacou lors du premier match, on peut gagner.... JS30: Après quelques saisons difficiles, le RCU a appris

LES KROKOS DÉBUTENT PAR UNE VICTOIRE

Image
C'est un gros morceau qui attendait les Krokos pour l'ouverture de la saison de D3. Un déplacement chez les voisins d'Avignon, quart de finaliste des phases finales la saison dernière, qui ne tardaient pas de montrer aux nîmois que ce court voyage dans la cité des papes ne devait pas être pris à la légère. 5'23" pour être précis et Vojtech Sedlacek, le nouveau gardien des Krokos, allait chercher le palet au fond de sa cage. Les protégés du manager Raphael Facchini sont dans leur match mais assez imprécis dans le premier tiers temps qui se termine sur le score de 1/0 pour les Castors. L'entame du second tiers temps est tout autre avec au bout de seulement 35" de jeu, l'égalisation de ce lui qui va devenir l'homme du match, Jordan Agliardi. Si les avignonnais reprenaient assez rapidement l'avantage par l'ancien Krokos Lilian Torres, la domination dans ce deuxième tiers temps est gardoise et cela se concrétise au tableau de bord par une égalis

UNE PREMIERE GAGNÉE PAR ELIAS ET SAEZ

Image
Alain Germain, le président de Courir à Beaucaire, avait le sourire " je suis content vu la météo d'hier. La on est sur une météo idéale. On a fait une bonne comm et on va offrir aux coureurs des tracés absolument fabuleux. Il y a des sourires de partout sur la ligne de départ et rien que ça, c'est une réussite".  Et c'est plutôt rare de voir un organisateur  de course content en ce moment. Il faut dire qu'avec 454 participants sur ses quatre courses et une météo clémente, ce dimanche s'annonçait bien. Aux habituels 12 et 5,8 kilomètres, le club Beaucairois avait innové en lançant l'Ugernum Trail et ses 24 kilomètres. Sans repères, les organisateurs avaient tablé sur une victoire en un peu plus de deux heures. Mais Guilhem Elias et le local Tom Chaudon en ont décidé autrement. Les deux athlètes se sont livrés une bataille jusqu'à quelques mètres de la ligne d'arrivée. A ce jeu là c'est Elias, peu connu dans la région, venu de Meynes ou habi

LE FFNMG SE RASSURE A CLERMONT

Image
Au moment de rentrer sur la pelouse de l'annexe du stade Gabriel Montpied de Clermont, le Foot Féminin Nîmes Métropole Gard était en plein doute. Avec 16 buts encaissés lors des deux premières journées et un crise interne qui a accouché au départ de Gaby Taves, une des coachs de l'équipe, les Gladiatrices, surnom de l'équipe, devaient se rassurer dans un premier temps et essayer de lancer enfin leur saison. Si il n' y a pas eu de victoire au bout des 90 minutes, les nîmoises ont ramené un bon point qui coupe cette spirale négative dans laquelle était le club et qui leur permet d'abandonner la dernière place de la poule. " Un point qui fait du bien aux têtes , m'expliquait Fannie Da Cunha, la buteuse du jour, un point qu'on est allé chercher car on perdait 1/0 malgré une grosse domination de notre part en première période. On a loupé l'occasion de tuer le match, elles aussi donc au final ce match nul est mérité. Même si c'est face à un promu, il

"3 VICTOIRES…DANS UN COIN DE NOS TÊTES, ON EN AVAIT L’OBJECTIF"

Image
Et une, et deux et trois victoires...Le début du championnat du Rugby Club Nîmois est quasi parfait. Après avoir rencontré le relégué Dijon et des têtes bien connues des phases finales de la saison dernière, le RCN caracole en tête de la poule de Nationale 2. La fin de ce premier bloc de trois match m'offre l'occasion de faire le point avec le capitaine de l'équipe Benjamin Barnerias.  JS30: Comment va le capitaine du Rugby Club Nîmois ? Benjamin Barnerias: Ça va très bien. Quand ça gagne, quand on a ce rôle de capitaine dans cette équipe, ça ne peut que aller. JS30: Rumilly, c'est pas la victoire la plus aboutie mais ça a gagné quand même. BB: Effectivement, avant le match, j'avais rappelé que ça allait être le match le plus dur notamment au niveau des impacts. On s'y attendait, en plus la météo n'a aidé personne. On aime mettre du jeu mais on s'est adapté. Après deux défaites, Rumilly était venu pour faire un résultat. Après notre saison dernière, si l

BOUILLARGUES RENVERSE FLEURY

Image
Cardiaques s'abstenir. Pourtant a 20 minutes du terme du match, on ne donnait pas cher des chances Bouillarguaises dans ce qui ressemblait à un choc de la D2 entre les ambitieuses gardoises et celles dont on peut être trop vite oublié qu'elles jouaient en D1 la saison dernière. Menées 19/25, le BHNM semblait se diriger vers une deuxième défaite à domicile. Le préparateur physique Olivier Martinez avait prévenu les filles que cela pourrait se jouer au physique et c'est ce qu'il s'est passé. Le money-time arrivé, les anciennes pensionnaires de D1 ont complétement déjoué. Côté Bouillargues, le mental a fait le reste. Enola Grollier, totalement absente en première période, a réglé la mire avec 9 buts lors de de la deuxième mi-temps, prenant le relais de Clémentine Rival, intenable lors des trente premières minutes. L'exploit était en route et les gardoises infligeaient un 10/3 a leurs adversaires pour mener 30/29. Le dernier ballon était pour les visiteuses mais Axe

"GAGNER AU PARNASSE, MAINTENANT QUE JE SUIS A NÎMES, C'EST ENCORE PLUS KIFFANT"

Image
Tout le monde n'avait que son nom à la bouche à la fin du match. Alexandre Demaille, lui le varois de naissance, formé à Saint Raph, venait de jouer un sale tour à son club et à ses anciens partenaires. Si le début de match, surement un peu trop teinté d'émotions, a été difficile, le reste à été d'un tout autre acabit et le néo gardien de l'USAM Nîmes Gard a alors fait exploser, bien aidé par Julien Rebichon, le Parnasse. C'est tout sourire qu'il s'est présenté en zone mixte pour nous parler de sa joie d'avoir gagné, en ce vendredi soir, ce match si important pour lui.  JS30: Ça fait quelles sensations de rejouer face à son club formateur? Alexandre Demaille: C'est que du plaisir...surtout quand on gagne. C'est des petites rivalités avec le bon esprit surtout quand tu retrouves des copains. C'est le jeu...tu sais que tu sais que je sais...voila. Ce soir c'est Nîmes qui a gagné donc je suis très content.  JS30: Comment tu expliques ce matc

L'AMICALE DES ANCIENS DU NÎMES OLYMPIQUE VA FETER SES 40 ANS

Image
Patrick Champ, président de l'Amicale des Anciens du Nîmes Olympique, et Aldo Costanzo, son trésorier, ont choisi un lieu symbolique pour bon nombre de nîmois, les Halles de Nîmes, pour annoncer que l'AANO allait fêter comme il se doit son 40e anniversaire. Depuis 40 ans, 1982, date à laquelle Franck Bellini et Kader Firoud ont décidé sa création*, l’amicale des anciens du Nîmes Olympique est toujours présente dans le paysage du N.O. Après Henri Noël, qui a succédé à Kader Firoud, Patrick Champ est devenu le quatrième président en place et ce depuis 2003. Le but de l’amicale est d’être un ambassadeur du Nîmes Olympique, avec cette règle que le président doit toujours être un ancien joueur. Et la gestion de cette amicale n'a que peu d'égale dans la vie des autres clubs Français. " Depuis 40 ans on a fait énormément, expliquent Patrick et Aldo , pour l’image qu’on véhicule dans tout le Gard. Malgré tout ce qui se passe, on reste toujours positif envers Nîmes. Il y a

AXEL ROUDIL-CORTINANT (GIANT FRANCE MTB PRO TEAM) TOP 10 MONDIAL DE VTT MARATHON

Image
Les championnats du monde de VTT marathon, 19e édition de cette épreuve, se sont déroulés du 17 au 18 septembre à Hardeslev au Danemark. L'occasion pour le champion de France de la discipline, le Lozérien Axel Roudil-Cortinat de faire parler de lui. Le natif de Badaroux à côté de Mende qui court sous les couleurs gardoise et même de l'équipe estampillée Alès Agglomération, Giant France MTB Pro Team, chère au manager Sauvain Jérémie Serres, a terminé, en 4h18'48" au terme des 120 kilomètres, 9e de cette course à 1'57" du Néo Zélandais Samuel Gaze (qui est devenu champion du monde) et premier français. C’est vrai que le marathon est une discipline vraiment spéciale mais ces championnats du monde se déroulait sur un circuit taillé pour le Lozérien " Je m’étais vraiment mis en tête de performer et j’avais fait le job côté alimentation et sommeil. Je visais le podium ou un top 5 mais l’hypoglycémie que j’ai fait sur la fin m’en a empêché. L’année dernier j’ava

"MÊME SI C'EST UN RALLYE RÉGIONAL, IL FALLAIT FAIRE COMME IL FAUT...AVEC UNE TELLE VOITURE"

Image
Le rallye des Camisards, c'est son rallye. A 33 ans, le Lasallois Dorian Nicolas l'a déjà couru 14 fois depuis 2009 et l'avait déjà fait en tant que co-pilote. Alors le gagner pour la deuxième année consécutive, qui plus est avec une concurrence bien plus importante, a comblé le pilote gardois. Avant de commencer à répondre à mes questions, il a tenu a remercier la Team Rossel Compétition, les différents copilotes qui se sont succédés a ses côté cette saison et sa famille et amis qui l'ont soutenu.  JS30: C’est une belle victoire dans un rallye que tu connais bien ? Dorian Nicolas: Oui c’est surtout une très belle victoire à la vue de la concurrence qu’il y avait. J’ai la connaissance du terrain mais c’est une belle prestation avec, ce qui est rare pour moi, une voiture qui roule en quatre roues motrices. C’était seulement mon troisième rallye dans cette configuration. JS30: Tu te sentais comment avant le début du rallye ? Tu participais à celui-ci sur une C3 rallye 2 m

"BONS RÉSULTATS, NOMINATION EN TANT QU'AMBASSADEUR DE MON SPORT POUR PARIS 2024, JE VIENS DE VIVRE UN MOIS DE SEPTEMBRE VRAIMENT SYMPA"

Image
C'est de Corse ou il va jouer un tournoi national, avant de filer en Sardaigne pour un international, que Guilhem Laget a pris quelques minutes de son temps pour me parler de ces derniers tournois, de sa saison sur le circuit mondial principal et de cette bonne nouvelle qui lui est arrivée il y a quelques jours. La Fédération Française de Tennis a, en effet, choisi le gardois pour devenir ambassadeur du para-tennis en vue des Jeux de Paris...qui reste son objectif suprême.  JS30: Deux titres à l'Open de Provence, juste après deux finales à l'Open de Sion et une demi finale en double à l'Open de Suisse à Genève, ça va bien en ce moment pour toi? Guilhem Laget: C'est un mois de septembre sympa effectivement. La nomination en tant qu'ambassadeur pour Paris 2024 a été une surprise mais elle s'ajoute à mes bons résultats. Je suis vraiment entré sur le circuit principal cette saison et du coup, il y a pas mal de tournois ou j'ai gagné la saison dernière auxque

"ON A LE NIVEAU...J'EN SUIS SUR"

Image
Jordan Fournier est un enfant du FC Bagnols Pont. Il y a quasiment joué toute sa carrière. Depuis les benjamins, date de sa première licence à aujourd'hui et cette montée en N3, il n'aura fait une infidélité à son club que pour aller jouer deux saisons chez le voisin de Laudun l'Ardoise. Il était donc très fier et satisfait de voir son club monter avec 90% de bagnolais dans l'effectif et ce n'est pas le début de saison un peu difficile avec seulement deux points en trois match qui va doucher l'enthousiasme de Jordan. il sait que son équipe a le niveau, encore plus après cette prestation intéressante face à Colomiers.  JS30: C'est un point qui fait du bien après la défaite face à Beaucaire? En plus face à une équipe qui est un prétendant à la montée? Jordan Fournier: C'est un club qui descend de N2 donc on savait que ça allait être compliqué. Et c'est notre match le plus abouti. On a des regrets car on prend ce but en seconde mi-temps alors que tactiq

"ON A ENVIE DE SE RATTRAPER DE L'AN DERNIER, DE GAGNER CE MATCH ET DE PRENDRE LES DEUX POINTS"

Image
A la veille de recevoir Saint Raphael, l'USAM Nîmes Gard effectuait un entrainement ouvert à la presse et aux médias locaux. L'occasion pour moi de rencontrer Mathieu Salou, l'arrière droit de la Green Team et de faire un point sur le début de saison. JS30: Mathieu, demain soir vous recevez Saint Raphael, un match entre deux équipes qui joueront forcément l'Europe en fin de saison. Vous allez l'attaquer dans quel état d'esprit ce match? Mathieu Salou: Dans un bon état d'esprit. Je pense qu'on est tous prêt à l'attaquer dans les meilleures conditions. Je pense qu'on est un peu revanchard de la saison dernière ou l'on perd ici* d'une façon un peu dure. On a envie de se rattraper, de gagner ce match et de prendre les deux points. JS30: Les entrainements se sont bien passés toute la semaine? MS: Oui on s'est très bien entrainés, il y a une bonne dynamique. Maintenant, il y a plus qu'a retranscrire ça sur le terrain. JS30: La dynamique

"ON NE PENSAIT PAS FAIRE CARTON PLEIN COMME CELA"

Image
36/20 sans trop trembler, malgré un petit relâchement qui coutera deux essais lors des 5 dernières minutes, les joueurs du Rugby Club des Angles ont réussi, en battant Montélimar, leurs débuts de championnat de fédérale 2. De retour dans cette division après un passage éclair en 2018/19, les gardois avaient a cœur de faire taire quelques mauvaises langues qui ne parlaient que montée sur le papier après l'élimination en phases finales. Avec un mix d'anciens et de jeunes joueurs, les Anglois, a l'image de leur centre Valentin Daux (à droite sur la photo), ne veulent pas s'arrêter la. JS30: Deux matchs, deux victoires, deux bonus...on peut difficilement faire mieux? Valentin Daux: Oui surtout après le retour en fédérale 2. On ne pensait faire carton plein comme cela. Face a St Marcellin, on fait une très bonne première mi-temps. La, c'est plus la seconde mi-temps qui est bonne. A 14 contre 14, on marque un essai et on rentre à 10/3 aux vestiaires. En seconde, on a déro

"LE PODIUM N'ÉTAIT PAS LOIN. SANS LES ALÉAS DE COURSE, ON AURAIT ÉTÉ MIEUX CLASSÉ"

Image
704 tours à 14 tours de la Yamaha vainqueur, le gardois Enzo Boulom et ses partenaires Anthony West, Camille Hedelin et Balint Kovacs ont pris, sur leur Yama de la Team Maco Racing, une très belle 6e place sur l'édition 2022 du Bol d'Or. Sur le Circuit du Castellet, le Saint Chaptois a réalisé une de ses plus belles perfs de la saison. On en parle avec lui.  JS30: Sixième du Bol d'Or 2022, tu es content? Enzo Boulom: Oui très content. Le podium était pas loin que ça et il était possible d'aller le chercher sans ce pneu qu'on a explosé et d'autres aléas de course (problème au stand et chute de nuit). On était pas loin. Sans les pépins, même si ça fait parti de la course, on aurait été mieux.  JS30: Tu arrives avec quel état d'esprit sur ce Bol d'Or? EB: On savait qu'on pouvait faire de bonnes choses. Depuis le début de saison, on avait du mal à avoir un équipage homogène mais la, ça semblait être le cas. On sait que c'est toujours compliqué face a

"ÇA FAIT DU BIEN D'AVOIR GAGNÉ"

Image
C'est une équipe de Bouillargues à deux visages que l'on  a vu à Lomme dans la banlieue de Lille. Menées 19/14 à la mi-temps, les joueuses de Delphine Cendre ont complètement raté leur première période. Dans le sillage de ces deux jeunes joueuses Manon Lachaize et Clémentine Rival, les gardoises retrouvaient un allant offensif et renversaient leurs adversaire. de moins 5 à la pause, les Bouillarguaises s'imposaient de +6. De retour dans le Gard, Manon Lachaize prenait quelques minutes avec moi pour revenir sur cette victoire.  JS30: Le compteur victoire est ouvert, ça fait du bien de gagner en championnat après celle à Coupe à Rennes? Manon Lachaize: Oui, ça fait du bien, ça nous relance en championnat  après la défaite à domicile amère face à Noisy. Ça nous tenait à cœur de lancer notre saison, c'était important. JS30: Il y avait un petit esprit de revanche après la défaite "frustrante" face à Noisy? ML: Un petit peu de pression car jouer un promu, c'est