CAROLE MONNET S'ÉCLATE A MONASTIR

Carole Monnet, la jeune tenniswoman alésienne, est dans son jardin quand elle se trouve à Monastir sur la cote Est de la Tunisie. Elle y collectionne les titres que ce soit en double ou en simple. Six au total et cette semaine, elle y a ajouté une finale face à la polonaise Maja Chwalinska. Après ce beau tournoi, Carole m'a consacré quelques minutes de sa journée interview. Après cette finale perdue 6/4 6/4, elle pointe à la 277e place du classement mondial, elle qui était 311e au début de ce tournoi. Et elle rejouera sur la côte tunisienne cette semaine ou elle affrontera la Serbe Milovanovic au premier tour.

JS30: Salut Carole, tu as vécu une belle semaine à Monastir avec cette finale. Raconte nous un peu comment tu as vécu cela?

Carole Monnet: Salut Ju. Monastir, c'est un peu ma maison. J'ai gagné six tournois en Tunisie dont trois d'affilés. Je suis venue ici en fin d'année 2021 pour préparer ma saison 2022. Je suis ici pour améliorer mon niveau de jeu. Je ne concentre pas trop sur les résultats en tournoi car c'est quelque chose qu'on ne contrôle pas. Je me concentre sur mon niveau de jeu. L'important, c'est de bien travailler. Une finale, c'est un bon résultat, j'ai gagné quelques places au classement. Mais le plus important pour moi, c'est de travailler. Je m'entraine beaucoup à côté, les matchs c'est un plaisir. Contre la Suisse Arlinda Rushiti, qui est une bonne joueuse qui me gène beaucoup par son jeu, j'ai contré, j'ai couru et j'ai imposé mon style de jeu. C'était bien, j'ai pris du plaisir. mais je me concentre sur mon niveau de jeu et j'essaye de l'améliorer, notamment mon service et mon coup droit. Je ne me focalise pas sur les matchs, ça viendra tout seul.

JS30: Monastir, ca te réussi bien!!!

CM: Les gens la bas m'appellent la Reine de Monastir (rires). En tant que joueuse, il nous proposent chaque semaine un tournoi avec un bon niveau. On perd pas de temps et on dépense pas beaucoup d'énergie. J'ai pas mal gagné la bas. Monastir c'est cool (rires)

JS30: Tu as battu en quart la Suisse Rushiti, qui t'avait battu quelques jours auparavant*, en retournant une situation mal engagée dans le premier set. Sur quels points tu t'es senti plus à l'aise face a elle?

CM: Je savais à quoi m'attendre. On m'avait dit qu'elle frappait à plat. J'ai cherché comment la battre. Dans la façon de m'entrainer, on met beaucoup d'intensité, de rigueur. J'ai essayé de me faire plaisir lors de ce match. Et ça a marché. 

JS30: Ca a été plus facile en demi finale face à Lamens**, qui était pour tête de série numéro 2?

CM: J'étais assez contente de ma victoire en quart de finale donc j'étais relâchée. Je me suis appliqué à être agressive sur toutes les balles et à jouer à l'intérieur du terrain. Je lui ai pas laissé de chance. 

JS30: Que t'a t-il manqué pour gagner ce tournoi?

CM: J'ai joué Chwalinska en finale. C'est une polonaise, gauchère. C'est assez déstabilisant au niveau du service car l'effet est spécial. J'ai eu beaucoup de mal sur les retours. J'étais agressive et j'ai un peu trop donné de points sur des retours. Je ne m'entraine pas avec des gauchères. Elle a su bien me jouer.

JS30: 2022, ça va être l'année Carole Monnet? 

CM: Oui, ça va être l'année Monnet (rires). En tout cas, je me prépare pour. Vu que je ne fonctionne pas en terme de résultats, je ne veux pas me mettre de limites. Quand j'ai été Top30 juniors, ce qui était mon objectif, j'ai arrêté alors que j'aurais pu faire mieux. aujourd'hui il me manque une vingtaine de places pour pouvoir prétendre aux qualifs des principaux tournois. En tout cas, ça avance comme je veux et surtout je sais ce que je vaux. 

*Carole s'est imposée 5/7 6/2 6/4 après avoir été battu la semaine précédente 6/3 6/2 ** victoire 6/0 6/1



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN