LA FOLLE SEMAINE DE LIONEL LEFEBVRE, SÉLECTIONNÉ POUR LES JO DE PEKIN

Lionel Lefebvre, le pousseur, gardois, de l'équipe de France a vécu une belle semaine. Tout a commencé, le week-end dernier a Saint Moritz avec deux Top 10 que ce soit en Bob a 2 ou a 4. La consécration de toute une carrière de sportif est arrivée en ce milieu de semaine avec les sélections pour les Jeux Olympiques de Pékin qui débutent dans une quinzaine de jours. Alors même si il y a toujours cette incertitude Covid qui plane au dessus de la tête de tous les athlètes comme une épée de Damoclès, Lionel savourait ces beaux moments qu'il venait de vivre. 
JS30: Salut Lionel, comment tu vas ?
Lionel Lefebvre: Salut Ju. Ça va très bien, je viens de vivre une belle semaine. Je peux souffler et savourer. Maintenant, je fais juste gaffe au Covid, je vis isolé. Je ne parle plus à personne (rires). Il ne faut pas que je l'attrape, sinon je peux dire adieu aux Jeux.
JS30: On va commencer par ce beau weekend que tu as vécu à Saint-Moritz ?
LL: Ca fait du bien de finir la saison là-dessus. C'était la dernière étape de Coupe du Monde cumulée à une étape de championnat d'Europe. Au niveau européen, on avait des objectifs élèves car on visait le Top8. Au final, on termine 9e en Bob a 2 et 8e en Bob à 4. On voulait faire mieux en Bob à 2 mais déjà faire Top 10 c'est vraiment top. En Bob à 4, tous les points techniques ont été respectés, les chronos l'aérodynamisme. On est vraiment content car depuis le début de la saison nos résultats étaient en dent de scie. Sur certaines compet, il y avait des loupés. Ce sont des compétitions qui sont hyper serrées et il nous a fallu nous régler. À Winterberg, juste avant Saint-Moritz, c'est la météo qui nous avait fait défaut. Là, ce weekend, on a tous réussi. On voulait montrer que le climat avait été contre nous la semaine dernière et on a fait une belle compet. Ça met en confiance pour la Chine.
JS30: Pékin, c'est officiel depuis hier?
LL: Oui c'est ça. J'ai été sélectionné en tant que remplaçant en Bob à 2 et titulaire en Bob à 4. Je connais la piste puisque on y était en octobre. Je suis sûr qu'on peut tirer notre épingle du jeu a Pékin. En Bob à 2, il y a encore des réglages à faire mais je suis confiant pour le Bob à 4 et un top 10.
JS30: Qu'est-ce qui s'est passé dans ta tête au moment où tu as appris que les JO c'était officiel pour toi ?
LL: J'aimerais être sûr d'y aller mais malheureusement il y a toujours le nuage Covid au-dessus de nos têtes. Ça manque un peu de sérénité. Je pense que je savourerais complètement une fois là-bas, car on sera dans une sphère hyper fermée. La actuellement, je suis encore un peu sur la retenue. J'essaie de ne voir personne et je fais ces efforts car c'est la compétition d'une vie.
JS30: Quel est ton programme maintenant ?
LL: Là c'est repos jusqu'à dimanche, après direction l'Allemagne et Oberhof, où il y a une super piste,  pour une période d'entraînement à l'isolement, basée sur la prépa physique et sur la technique. Après on a trois jours de batterie de tests dont le Covid. On prend l'avion le 31 et on atterri en Chine le premier. Arrivé là-bas, il y a entraînement "pay training" et puis ce sera la cérémonie. Vu que le bob et une compétition qui se déroule quasiment sur l'ensemble des Jeux Olympiques, on devrait pouvoir participer à la cérémonie d'ouverture et de clôture. Ce serait cool, comme ça les gens pourront nous voir. On commencera par le Bob à 2 puis ce sera place au Bob à 4. Pour finir, l'avion retour est prévu le 21. 
Crédit photos: ibsfsliding et rekords


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN