LA NOUVELLE VIE D'ALEXANDRE DELETTRE CHEZ COFIDIS

C'est fin novembre qu'Alexandre Delettre a rejoint les rangs de la Team Cofidis, équipe Pro-Tour. Et il y a quelques jours, il a officialisé cette nouvelle aventure en publiant sur ses réseaux sociaux des photos ou il pose avec son nouveau maillot "Je l'apprécie ce maillot, il est beau". Confronté à l'arrêt de la Team Delko chez qui il lui restait une année de contrat, il s'est attelé avec son agent à vite trouver une porte de sortie afin de continuer sa progression. Plusieurs équipes continentales sont alors venues aux renseignements mais quand est arrivé la Cofidis, le choix s'est vite porté sur l'équipe du manager Cédric Vasseur "La Cofidis s'est intéressé à moi, j'ai vite été en contact avec Cédric et j'ai signé pour deux ans". La révélation de la dernière Étoile de Bessèges* et de l'Artic Race of Norway** n' a pas trop longtemps hésité sur le choix d'une équipe pouvant lui permettre de continuer à progresser "ça monte encore et encore en grade, C'est une équipe qui est un ton au dessus. Je vais pouvoir apprendre de ses grands leaders". Actuellement en stage de préparation en Espagne (du 8 au 20 janvier), Alexandre Delettre a pour objectif de faire ses preuves, dans un premier temps dans un rôle d'équipier. Plus tard dans la saison, il aimerait pouvoir performer. Si tout se passe bien avec le Covid, il attaquera sa saison avec l'Étoile de Besseges, ou il s'était révélé l'an dernier, puis enchainera sur le tour de la Provence et les boucles Drôme-Ardèche. Si il sait que cette année, il n'y aura ni Giro, ni Tour de France, il ne peut se prononcer sur la suite de la saison. En attendant, le néo Manduellois, il a quitté Bellegarde pour ce village près de Nîmes, veut vivre pleinement cette deuxième saison chez les professionnels.  

*Il a terminé meilleur grimpeur de l'Étoile **il est monté sur la troisième place du podium de la dernière étape de la célèbre course norvégienne. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES