LA VIE DE RÊVE DE RUGBY A 7 A DUBAÏ DE VALENTIN DAUX, JOUEUR DU RCAGR30

Cette histoire s'est passée du 2 au 4 décembre à Dubaï... Valentin Daux, joueur du rugby club Les Angles, club de fédérale 3, a vécu un rêve éveillé. "Je n'ai qu'une envie, c'est d'y retourner. Tout était super bien fait, tu t'amuses tout le temps. L'organisation était top". Les mots de ce joueur amateur qui peut jouer au centre comme à l'ouverture sont éloquents. Ayant joué trois ans au rugby dans le championnat belge, il y a fait pas mal de rencontres. Plusieurs fois, j'ai été sollicité pour jouer avec les barbarians belge mais je n'y ai jamais été allé. C'est grâce a deux de mes amis qui m'ont proposé d'aller à Dubaï avec eux, participer à un tournoi international de rugby à 7. Un tournoi ou l'on trouve des équipes de nations telles l'Afrique du Sud, l'Angleterre ou l'Australie. Les Babs belge y ont été invité dans le tournoi circuit international open vu qu'il n'y avait plus de place dans le tournoi associatif. Valentin, lui, n'avait jusque la joué qu'une fois à 7 "Ce n'est aps le même sport qu'à XV, offensivement les espaces sont plus grands. Le ressenti du sport est totalement différent". Sur le terrain, ça a été difficile "On a joué trois matchs de poule qui se sont soldés par trois défaites. Le premier face au club de l'armée de terre Tchèque, le Dukla Rugby, une équipe très jeune et physiquement très forte. Ca allait à deux mille à l'heure. On a été battu 5/33". Après, on a joué les Weaver Harlequins, une équipe anglaise, qui ne perdra qu'en finale et la on a rencontré des monstres de physique. C'est une défaite 0/34 qui sanctionne ce deuxième match de la première journée. Le dernier match de poule c'est contre les montpellierains d'Esprit Sud 7s. La ça joue à fond rugby à 7 avec des automatismes de fou. On s'est incliné 0/43. Du coup, on a été reversé en consolante ou en 1/4 de finale on a affronté Russie Développement, équipe qui va gagner la consolante. La même si on a perdu 12/19, on s'est régalé. C'était plus de notre niveau". Mais l'essentiel pour le gardois était ailleurs, prendre du plaisir et s'éclater "Dans l'ambiance, c'était une grande cours de récré. Un véritable régal. Dans l'enceinte, tu ne manques de rien. C'était vraiment top!!! J'aimerais y revenir avec les anciens combattants de Rodilhan". L'ACR, l'assoc qu'il a créé avec ses anciens partenaires de la section rugby du Lycée Agricole de Rodilhan et dans laquelle on retrouve des noms connus du monde du rugby gardois comme Damien Vives, Arthur Vernier ou encore Alexis Guischet, pour ne citer qu'eux... Mais c'est un tournoi hyper prisé et la liste d'attente est longue comme un terrain de rugby à 7 pour un rugbyman à XV, qui s'est déjà replongé dans le quotidien de son club de Fédérale 3. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN

LA FAMILLE MAURICE...FRANCK VU PAR MEÏSSA SA FILLE

4 AMOUREUX DU NÎMES OLYMPIQUE DÉCRYPTENT LA FIN DE SAISON DU CLUB