QUI ES TU PAUL BONNEAU, NOUVEL ATTAQUANT DE L'OAC?

Quand il a fallu remplacer Oussama El Bakkal dont le départ surprise a affaibli l'attaque de l'Olympique d'Alès, l'OAC voulait miser sur un joueur capable d'apporter une vrai concurrence aux attaquants déjà en place et aussi miser sur un joueur en devenir. La rumeur d'un attaquant venu de Agde a circulé mais le choix du club alésien s'est vite porte sur Paul Bonneau, jeune attaquant du Toulouse Football Club, considéré comme un véritable espoir du club de la capitale occitane. Un attaquant qui pour sa première sous les couleurs alésienne a déjà ouvert son compteur but, dans le match amical qui a opposé les cévenols a Montpellier*. Je suis donc allé à la rencontre de la nouvelle recrue alésienne.
JS30: Salut Paul. Alors, content d'être a Alès et pourquoi ce choix? 
Paul Bonneau: Salut Ju. Bien sûr, je suis content d'être à Alès. C'est un choix que j'ai fait vu le projet du club qui est très ambitieux. J'avais besoin de ça pour me relancer. À Toulouse, j'avais perdu l'envie d'être ambitieux et de la gagne car on est à fond dans un projet de formation.
JS30: Peux-tu te présenter pour les gens qui ne te connaissent pas ?
PB: Je suis un attaquant de 20 ans. Mon poste de prédilection est numéro 9 mais je peux jouer sur un côté, gauche de préférence. Je peux aussi jouer en faux neuf ou faux dix. Je suis droitier. C'est un peu plus difficile pour moi depuis le covid. J'ai eu du mal à encaisser les arrêts successifs de compétition. J'en étais a quatre buts et trois passes décisives avant l'arrêt de la saison dernière et pour la reprise j'ai été blessé. De plus , a Toulouse, on s'entraîne avec les pros et de ce fait des fois on en oublie la N3.
JS30: Quels sont tes objectifs pour cette demi-saison qui arrive ?
PB: Aider l'équipe à monter en N2, marquer un maximum de but et jouer le plus de temps possible. Je veux m'intégrer au niveau du club, du projet.
JS30: Quel a été le discours du staff pour te convaincre ?
PB: Il m'a présenté le projet ambitieux du club. Monter de division et un projet perso pour moi. Partir de Toulouse n'était pas à la base une option pour moi.
JS30: Tu arrives dans un groupe déjà en place, ou devant ça a marqué beaucoup de buts dans la première partie de la saison, tu es prêt à faire face à cette concurrence ?
PB: La concurrence, c'est ce qui va me faire progresser et avancer. Ça nous oblige être bon. Donc oui je suis prêt.
JS30: Qu'est-ce qu'on peut te souhaiter pour cette nouvelle aventure ?
PB: Au niveau sportif, six prochains mois avec beaucoup de buts et une montée en National 2. Et la santé, ça c'est le plus important.
*Score final 2/2


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"