TESS BAKANA DE RETOUR AUX AFFAIRES

Tess Bakana est d'un naturel discret et elle n'aime pas répondre aux interviews "Ca va être la première fois depuis trois ans que je suis à Nîmes. J'aime pas trop ça". Elle est autant discrète en dehors du terrain que précieuse sur. Si elle avait repris fin décembre après des semaines interminables a soigner une blessure à la cheville, cette jeune montpelliéraine de 20 ans a beaucoup manqué au Nîmes Volley Ball pendant toute la première partie de la saison. Du coup, Nicolas Agnèse l'entraineur nîmois ne pouvait que se féliciter de son retour. Deux bouts de matchs avant les fêtes et place à une nouvelle année...Car des ce samedi, c'est Sens, une des grosse équipe de cette poule A d'Élite Féminine qui se présentait au gymnase Gaston Lessut. Même battu 0/3 et auteur d'une prestation intéressante face aux troisièmes, le NVB a pu compter sur une Tess Bakana enfin débarrassé de ces soucis physiques. Le match de samedi, elle l'attaquait tambour-battant. Et si ses premières tentatives se soldent par un échec, sa première attaque coté gauche est réceptionnée par la défense du club de l'Yonne, son premier service est bon mais Sens marque derrière et si à 2/2, elle se jette sur une attaque adversaire, elle ne peut remettre la balle en jeu, elle n’est pas du genre à lâcher. Dans un premier set marqué par une succession d'attaques qui font mouche a fois et donc peu de défense, il faut attendre le score de 16/24 pour la voir réussir à transpercer plein axe la défense sénonaise. Après un premier set perdu 17/25, Tess va alors faire un gros set défensif, devant le peu d'occasion qu'elle a de se mettre en évidence en attaque. Dans ce deuxième set ou les nîmoises jouent mieux et accrochent leurs adversaires, Tess passe quelques attaques. A 7/11 elle doit s'y reprendre à deux fois mais cette fois ça passe. Et derrière, elle remet ça et cette fois n'a besoin que d'une tentative. Concentrée sur sa défense, elle se jette à 14/18 et glisse sur deux ou trois mètres...en vain. Le point est pour Sens et le set aussi 21/25. Le début du troisième set était juste catastrophique. Les Nîmoises se retrouvent vite menées 0/7 et c'est Tess qui arrête l'hémorragie avec une grosse attaque côté droit. S'appliquant toujours sur ses réceptions , elle place une attaque qui fini largement dehors. A l'image de son équipe, elle semble accuser le coup. Mais a l'orgueil, elle sonne la revolte en passant de grosses attaques qui même contrées, finissent hors des limites du terrain. Elle est ultra-sollicitée en cette fin de set et permet aux Nîmoises de mieux finir que ce qu'elles ont commencé ce set. Malgré la défaite, elle s'autorise enfin une interview. Et elle s'en sort pas si mal ”Sens, c'était plus fort et c'était compliqué pour nous parce que on s'est pas mis dans une bonne dynamique des le début et après on a joué en phase ascendante et descendante. C'était compliqué pour moi car il faut reprendre après une blessure et en face il y avait un bon bloc, elles étaient très haute. Ça a été compliqué pour moi". A peine terminé, la voilà déjà repartie, presque gênée que j’ai pensé à elle pour cet article. 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN