"C’ÉTAIT IMPORTANT DE GAGNER CE DERNIER MATCH CAR ÇA A ÉTÉ UNE SAISON COMPLIQUÉE"

Malheureusement ce dernier match face à Chambéry comptait pour du beurre. Et malgré une dernière victoire 8/5, les Kroko Nîmes n’accèderont pas aux Playoffs cette saison, terminant à la 7e place, seules les six premières places étant qualificatives. Saison ratée? Saison encourageante après seulement trois années sur la glace? Le Team manager de l’équipe Raphael Facchini nous dit tout…
JS30: Vous avez gagné samedi soir 8 à 5 face à Chambéry, il était important de finir sur une note positive ?
Raphael Facchini: Oui parce que l'objectif de se qualifier n'a pas été atteint. Ça a été une année compliquée. On a eu beaucoup de blessés en début de saison et on n'a jamais pu rattraper le retard de ce début tronqué. Ça a été difficile tout au long de la saison. On a perdu des points sur la lucidité et sur le physique, pourtant sur le papier on avait une équipe qui tenait la route. Donc oui c'était important de gagner ce match, notamment pour nos partenaires qui nous ont suivi malgré le covid et pour les supporters car on a quasiment rempli la patinoire à chaque match
JS30: Vous terminez 7e et donc il n'y a pas de qualification pour les playoffs ce qui était l'objectif du début de saison. Tu es déçu ?
RF: On est tous des compétiteurs donc on est déjà déçu de terminer la saison si tôt et de ne pas avoir rempli nos objectifs. On a perdu des matchs à domicile qu'on aurait dû gagner, car on a manqué de fond de banc. On était physiquement pas bien. J'espère que cela va nous servir pour la suite. Il faut savoir que la section hockey sur glace va devenir autonome par rapport au reste du club et elle va se développer différemment.


JS30: Qu'est-ce qui n'a pas marché cette saison et que tu aurais aimé changer ?
RF: Au niveau du club il n'y a pas grand chose qui n'a pas fonctionné. On s'attendait à perdre beaucoup de licenciés par rapport au covid ou au pass vaccinal mais à part chez les jeunes, on est a 20 licenciés prêt au nombre qu'on était avant le covid. On va retravailler sur le développement du club. On a été pas mal touché sur la fidélité des bénévoles et la situation a été difficile pour nos partenaires. On était bien parti, on en serait pas là sans le covid mais on a envie de se dire que c'est reculer pour mieux sauter. Au niveau de l'équipe, j'ai perdu 5 joueurs avant de commencer la saison du fait du vaccin. Ça représente un bloc de joueurs complet. Dans une situation pas facile, les autres ont bien joué le jeu, je n'ai pas a leur jeter la pierre. Je suis fier de mes joueurs car ça n'a pas été facile.
JS30: Tu es déjà tourner faire la saison prochaine ?
RP: Totalement et même depuis le mois de décembre. Il fallait anticiper car il y a du boulot. On va attaquer le recrutement avec des joueurs qui étaient restés dans leur club par facilité par rapport au covid. Tout le monde, même en Ligue Magnus, est déjà sur le pont pour la saison prochaine. J'ai déjà des joueurs qui ont envie de participer à notre projet. Ils sont intéressés car on leur offre un boulot et que dans cette période difficile c'est plutôt une bonne chose. On ne mise pas tout sur les primes de match mais on a un projet plus global. 


Crédit photos: Le Sport a Nimes/Stephanie Gouiran

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"