DOMINATEUR DE BOUT EN BOUT, LE FFNMG PREND TROIS POINT PRÉCIEUX

"On avait besoin de ces 3 points, on a su mettre les ingrédients qu’il fallait pour les gagner. On a été solidaire et discipliné ensemble, c’est aussi le travail qui paye et ça fait du bien ! Malheureusement on a aussi fait les frais de leur maladresse et Candice a dû sortir à la mi temps sur blessure à la cheville. Maintenant on retourne au travail cette semaine et on est focus pour le déplacement à Nice de ce week-end". Alexia Burtin, la latérale du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard savourait après la victoire 3/0 face aux girondines du club de Mérignac-Arlac. Une victoire qui permet au club nîmois de monter à la 8e place de la poule B de la D2. Une victoire acquise après un bon match et une domination de tous les instants. Une domination qui se concrétisait par un but à la demi heure de Lisa Pauleau bien servie par Emilie Schaller. Les deux protagonistes du premier but nîmois récidivaient juste avant la mi-temps et dans le même ordre Schaller servait Pauleau pour le 2/0. Les filles du duo Taves/Gros venaient de faire le break au meilleur des moments. Une belle prestation d'ensemble juste ternie par la blessure à la cheville de la maitre à jouer gardoise Candice Pognat. Victime d'un tacle sérieux d'une girondine qui n'écopera que d'un carton jaune, la joueuse la plus expérimentée de l'effectif devait sortir sur civière. Joint par téléphone, elle était plutôt rassurante sur l'état de sa cheville " Je pense avoir une bonne entorse mais je vais passer des examens supplémentaires pour voir si c’est pas plus grave. Je croise les doigts ! Elle a prit qu’un jaune... J’espère revenir pour Grenoble !". L'entrée à sa place de Manon Moreira ne changeait en rien la domination nîmoise et même si il fallait attendre la fin du match pour voir le FFNMG se mettre à l'abri définitivement par Fannie Da Cunha, qui aurait pu inscrire elle aussi un doublé si la transversale ne s'était pas opposée à l'une de ses frappes. Les nîmoises s'imposaient 3/0 à la plus grande joie de Ludovic Gros, un de ses deux coachs " C'est une victoire qui fait forcément du bien. On savait l'importance des trois points pour nous faire avancer. La mission est remplie. Depuis janvier, l'état d'esprit des filles est irréprochable. C'est une forme de récompense. C'est bien, on avance. Y a un vrai plus depuis janvier. Les filles ont fait le job. On a eu une belle entame avec deux ou trois belles opportunités. On aurait pu marquer bien avant mais leur gardienne a fait de beaux arrêts. A partir du moment ou on a marqué, on s'est libéré. A aucun moment, on a été déçu de ce que les filles nous ont proposé. Le petit point noir c'est forcément la blessure de Candice. En plus de Lisa Pauleau qui a pris un jaune et qui sera suspendu pour la réception de Grenoble. Aujourd'hui, on a notre destin en main. Ca ne dépend que de nous. Même si Le Puy est allé gagner à Albi, on est pas plus surpris que ça. Les deuxièmes parties de saison sont toujours délicates et ce championnat est assez homogène. On va devoir continuer à gratter des points. A Nice, ça va être compliqué car elles ont perdu ce week-end. Le maintien pour nous, va passer par les matchs à domicile. Ils vont être importants. il va falloir batailler". 





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"