EN PASSANT LA LORRAINE, L'ASSOCIATION SPORTIVE DES SOURDS DE NÎMES EST DEVENUE CHAMPIONNE DE FRANCE DE D2...ET C'EST PEUT-ÊTRE PAS FINI!

Julien Masson est un peu l'homme à tout faire de l'équipe de futsal de l'ASS Nîmes (l'association sportive des sourds de Nîmes). Il en est à la fois un joueur, son capitaine et le président. Dans le cadre du championnat de D2, l'ASS Nîmes se déplaçait en Lorraine à Nancy pour y disputer la dernière journée de la Zone C. Leader avant cette dernière journée, les nîmois ont réussi l'exploit de remporter ce titre qui leur ouvre l'accès a la phase finale pour l'obtention du titre suprême. En attendant, julien revient sur ce magnifique week-end...

JS30: Champion de France D2, tout d’abord bravo. Raconte nous un peu?

Julien Masson: On est champion de zone C en deuxième division. La zone C contient 4 clubs (Association Sportive et Loisir des Sourds de Nancy, Association Handisport Auxerre, Association des Sourds de Cognin et nous). Nous avons 4 journées d'octobre à janvier. La 1ere journée a été organisé à Auxerre, tous les clubs participent. La 2eme journée à Cognin. La 3eme chez nous et la dernière journée à Nancy. Surtout la dernière journée, avant les matchs les trois clubs jouaient pour le titre de la zone. Le classement était le suivant: 1er Nîmes 19 pts, 2eme Nancy 18 pts et 3e Cognin avec 11 pts sinon Auxerre était déjà condamné à finir dernier avec 1 pt.

JS30: Vous étiez favoris avant cette dernière journée?

JM: Alors favori avec Nancy. Nancy a une équipe jeune et complète puisque ce club participe aussi au football donc ils ont plus de joueurs que nous.  Par rapport à Nancy, nous on était onze joueurs donc forcément moins de rotation et de fraicheur mais on avait un mental de guerriers.

JS30: Au final ça s’est bien passé?

JM: La journée s'est très bien passée malgré le fait de tout jouer sur le dernier match contre Nancy. L'adrénaline était très forte pour nous, il fallait gagner contre Nancy pour être champion. L'entraîneur, Philippe Jaouen, a du user de stratégies pour les battre. Avant le dernier match, on était deuxième à deux points de Nancy. Il fallait absolument gagner

JS30: Un match match que vous avez gagné 4/3! Quelques minutes après une défaite 4/2 face à cette même équipe. Qu’est ce que vous vous êtes dit avant ce dernier match?

JM: Oui. En première mi temps, on a su gérer le calme et on a maîtrisé totalement le match pour mener 4 à 0. Mais en deuxième mi-temps, Nancy s'est réveillé et a tout fait pour gagner. On a su résister à leurs assauts. C'est vrai que lors du premier match contre Nancy, on a avait bien démarré le match avant que la fatigue nous tombe dessus. L'entraîneur a décidé de faire tourner l'équipe pour nous préserver pour le dernier match. Il s'est aperçu que les trois première journées, nous perdons à chaque fois le deuxième match de la journée. C'est psychologique (rires). C'est surtout le mental et la solidarité des joueurs nîmois qui a fait en sorte qu'on soit les meilleurs.

JS30: Du coup, vous gagnez ce match et vous êtes champion de France. Tu réalises?

JM: Champion de France de 2eme division - zone C je précise car on est qualifié pour la phase finale à Bourges contre les deux meilleurs de chaque zone en 2eme division (il y a 3 zones).

JS30: Donc tu savoures ce qui est une première étape car cette phase finale c’est un objectif?

JM: Nous ne pensons pas à arriver à être champion car le club a fait son retour dans le foot après 10 ans de sommeil. On s'est dit qu'on allait commencer à jouer et surtout essayer de se qualifier pour la phase finale. Lors de la 2ere journée, on a battu le favori du tableau, Nancy et la on s'est dit qu'on était capable de viser le titre. C'est chose faite. Notre objectif principal était de se qualifier mais on a fait mieux. Et aussi on est promu en 1er division zone D (la zone D correspond aux clubs du sud)

JS30: Tu peux nous présenter ton équipe, qui la compose?

JM: Oui bien sur notre équipe est composée des joueurs sourds et/ou malentendants venant de Nîmes et aussi des villes proches comme Montpellier, Arles, Alès et Avignon. Nous avons un projet d'agrandir cette équipe pour la nouvelle saison pour le football mais nous avons de toutes les personnes qui peuvent nous aider pour élargir notre réseau et chercher des jeunes sourds qui jouent au foot avec les valides (FFF). Ils peuvent jouer dans leurs clubs et avec nous avec la FFH. Nous avons 16 joueurs, Wassim Benkheira, Jawad Ben Abbou qui viennent de Montpellier, Yassin Mezian de Narbonne, Medhi Ouddad de Salon de Provence, Matthias Cannarozzo d'Arles, James Gaillot d'Avignon, Walid Radwan de Dubaï, Mohamed Boucher et Fathi de Marseille, Joffrey Dhombres Dugas d'Alès et les nîmois, Fabien Durand, Thomas Seddink, Kevin Fouque, Jordan Gaillard, Wassim qui est un jeune de 15 ans, Damien Bourseul et moi même.

JS30: Maintenant c’est focus sur la phase finale, ça se passera où et quand?

JM: Pour la phase finale, ça se passera au Creps de Bourges du 26 et 27 février. C'est la commission fédérale de football des sourds qui organise cet évènement. Cette commission est affiliée à la Fédération Française Handisport.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN