"L'ÉQUIPE EST DÉCUE MAIS PAS ABATTUE...MAINTENANT ON DOIT MONTER EN N3"

Le coup est passé si prêt et l'histoire aurait été belle. Mais tout le monde savait qu'une qualification pour les huitième de finale passerait par un exploit car en face les héraultaises jouent une division en dessus des marguerittoises. Les filles du CSM se sont inclinés dans leur salle en 16e de finale aux penaltys après un 23/23 à la fin des deux fois 25 minutes du temps réglementaire. La séance de pénaltys a été difficile pour le gardoises, seule Alexia Gizzi arrivant à tromper la gardien héraultaise. Elisa Biscuit était très déçue à la fin du match, elle qui a eu une balle de match a une quarantaine de secondes du coup de sifflet. elle revient avec nous sur cette rencontre. 

JS30: Comment ça va trois jours après la défaite face a Lattes?

Elisa Biscuit: Pour ma part, je suis déçue et notamment de moi. J'aime pas perdre et encore moins contre des héraultaises (rires). L'équipe est déçue mais pas abattue. On va voir si on est une équipe et si on va se relever. Les filles sont dans le même état d'esprit que moi. On sait qu'il y avait la place de se qualifier, mais on sait aussi qu'on est une équipe de PN*. Comme je te le disais, on est déçues mais pas abattues. 

JS30: Après coup, qu'est ce qu'il vous a manqué pour gagner ce match? Le match à 9h30 a t il pu jouer sur l'issue du match?

EB: De la condition physique, ce qui entraine de la lucidité. On finit complètement cramées. Il va falloir qu'on travaille sur ça. On reviendra en Coupe la saison prochaine mais dans une autre condition. L'équipe d'en face aussi a joué à 9h. c'est pas un facteur qui doit rentrer en compte. 

JS30: Pourtant, vous l'aviez plutôt bien entamé cette rencontre?

EB: John et Titi** nous avaient demandé de jouer notre jeu. On a débuté tambour battant. mais après, on a trop vite manqué de physique. On a été trop fatigué. On reste beaucoup en défense et assez peu en attaque au final. Or, au hand, la ou te fatigue le plus c'est en défense. 

JS30: Manon* me disait la semaine dernière que l'objectif de la saison c'était le championnat mais que vous vous étiez prise au jeu de la coupe de France. On peut dire ça?

EB: Pour moi, y a tout qui est un objectif. On vit en coloc avec Manon et rien que pour aller à une porte, c'est une course à gagner alors...(rires). Moi je joue pour tout gagner, tout est un jeu pour moi mais elle a raison dans ce qu'elle dit, l'objectif du début de saison, c'était de monter en Nationale 3. 

JS30: Donc maintenant, c'est tout pour le championnat et la montée en N3?

EB: Il n'y a plus le choix, j'accepterai pas deux echecs dans la même saison. c'est pas possible autrement. Maintenant, on doit monter. Ce match face à Lattes va nous servir. On va grandir de nos erreurs.

*PréNationale **John Grimaud et Thierry Pachaire, les deux coachs de l'équipe. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN