LES KROKO ROLLERS SURVOLENT LE DERBY

Le match aller à Nîmes leur était resté en travers de la gorge. Alors c'est en conquérant qu'ils sont allés à Montpellier pour affronter les Mantas dans le choc de la D3 Roller. "On y est allé avec les crocs. On s'est tous motivés. Ils ont essayé de démarrer très fort mets devant les gars on fait le boulot. Je n'ai eu que quelques arrêt à faire" constatait le gardien des Kroko Benjamin Vernier, qui est arrivé a garder sa cage inviolée. Car les nîmois n'ont pas fait dans le détail pour ce match au sommet de la poule. Les joueurs de Pascal Coccallotto se imposés 0/9 de l'autre côté du Vidourle. Si les montpelliérains commençaient fort, ils n'étaient que rarement dangereux " le terrain il est plus petit qu'à Nîmes, alors tu peux vite te retrouver avec les gars à la cage. On a vite pris le dessus en marquant quatre fois en première mi-temps et en menant 4 à 0 à la pause". Lors des 25 premières minutes, les nîmois vont marquer trois fois entre la quatrième été la neuvième minute. Coup sur coup, Théo Joli, Moulay-Ahmed Dahmani et Yohan Orsini trouvent le champion des filets montpelliérains. Enzo Pereira y va aussi de son but pour conclure cette belle première période. Des le retour des vestiaires, les Mantas tentent bien de réagir mais les Kroko assomment le match en marquant un cinquième but par Frédéric Daire "on marque rapidement après la pause et c'est sûrement le tournant du match, on les a eu dans le physique, on était remonté à bloc. On avait tous le souvenir de ce qui s'était passé à l'aller". Derrière, ça va défiler...les dix dernières minutes sont a sens unique et les nîmois en profitent pour scorer par quatre fois, Dahmani, Joli, Orsoni et Pereira s'offrent un doublé et le coach nîmois en profitent pour faire entrer sa gardienne remplaçante Mélanie Brezault. Après cette éclatante victoire qui renforce la place de leader des gardois, Vernier savourait " on a fait tout ce qu'on avait pas su faire à l'aller et les choses se sont faites naturellement. On les a empêché de jouer. À part deux trois percées individuelles, collectivement ils n'ont rien pu montrer. Maintenant notre objectif est clair, avec cette victoire les playoffs sont quasiment assurés. Après les playoffs, c'est à quitte ou double. Si on monte, ce sera bien mais on est réaliste, les gars travaillent, d'autres sont étudiants, c'est des fois compliqué d'avoir du monde à l'entraînement. Mais on veut faire une belle saison et aller le plus loin dans les phases finales". Les Kroko Roller se déplaceront ce weekend à Bassan et "on va jouer avec beaucoup de sérieux et si on les il ne nous restera que Nice à domicile comme grosse équipe à rencontrer"


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"