"IL FAUT QU'ON AVANCE, QU'ON RELANCE LA MACHINE"

La réception du Puy était un moment important dans la saison des joueuses du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard mais pour Ludovic Gros, un des deux coachs nîmois, tous les matchs le sont. Alors même si le club de Haute Loire est venu s'imposer 0/1 sur l'infame pelouse de l'annexe des costières, il reste encore beaucoup de points à distribuer dans l'optique du maintien et le club nîmois ne compte pas baisser les bras malgré cette défaite. J'ai fait le point avec Ludovic sur ce qui attend les nîmoises. 

JS30: Déçu par cette défaite?

Ludovic Gros: Oui évidemment. On sait que Le Puy est à la lutte avec nous*. C'était un match important. On a pas réussi contre cette équipe, elle nous ont pris six points cette saison. Je suis surtout déçu pour les filles car elles font beaucoup d'efforts. Notre deuxième mi-temps est bonne, on passe une partir du temps dans leur camp mais on arrive aps à égaliser.

JS30: Je vous ai trouvé nerveuse, à l'image de Romane Benchao, qui s'en est pris à l'arbitre en première mi-temps alors qu'elle est pourtant très calme normalement?

LG: Peut-être qu'il y avait un côté nerveux. On a essayé avec Gaby de leur faire comprendre que ce n'était que trois points à prendre. Il y avait de l'enjeu forcément mais tous les matchs sont importants à cette période la de l'année. On a senti moins de sérénité que lors des derniers matchs. 

JS30: Quel a été votre discours avec Gaby après le match pour remobiliser les filles?

LG: Qu'aujourd'hui, c'était comme ça. Il y a d'autres matchs à venir. On leur a dit qu'il fallait relever la tête. On va jouer contre Albi et Marseille chez elles mais avant cela il y a un match en retard à jouer. et que même si c'est contre Rodez le leader, on doit le jouer à fond. Pourquoi on irait pas emmerder Rodez?

JS30: Tu la vois comment cette fin de saison?

LG: Il va falloir prendre des points dans tous les matchs. On va recevoir Yzeure et Evian qui seront aussi des matchs importants. On sait que chez nous, on peut battre tout le monde. On est exempt lors de la dernière journée et ce serait bien que l'on soit fixé sur notre sort avant. Il faut qu'on avance, qu'on relance la machine. 

*Les ponotes avaient un point d'avance sur les nîmoises au coup d'envoi. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"