"ON A PAS FAIT TOUT CE TRAJET POUR RIEN, ON SE DONNE A FOND PENDANT UNE HEURE ET ON REPART SEREINEMENT LE LENDEMAIN"

Le déplacement en Bretagne du Bouillargues Handball Nîmes Métropole a donné lieu à un véritable duel entre l'ailière du rennes Métropole Handball Apolline Feuvrier et la jeune ailière gauche du BHNM Clémentine Rival. Avec huit buts chacune, elles ont forcément marqué la performance de leur équipe mais c'est la jeune gardoise qui a eu le dernier mot avec le but victorieux. Une Clémentine Rival qui s'est littéralement imposé cette saison au moment de remplacer Mailys Vandevoorde. Le club du président Maestrini a décidé en début de saison de lui donner sa chance en ne recrutant personne sur ce poste et bien lui en a pris. La numéro 5 bouillarguaise est LA révélation de cette saison, confirmant ainsi toutes les belles dispositions entrevues en catégorie de jeunes ou elle était internationale.

JS30: Contente de cette victoire qui confirme votre bonne période du moment?

Clémentine Rival: Oui bien sûr, on prend de plus en plus confiance grâce à l’accumulation de nos victoires, il faut qu’on continue comme ça. 

JS30: Comment vous l’avez abordé ce match? Qu’est ce que vous vous êtes dit avant le match?

CR: Rennes n’étant pas la porte à côté de Bouillargues, ce sont souvent des voyages longs et fatigants qui motivent à faire une performance. La phrase culte est « on n’a pas fait tout ce trajet pour rien, on se donne a fond pendant une heure et on repart sereinement le lendemain ». De plus, on avait l’objectif d’enchaîner avec une 3ème victoire. 

JS30:  La fin du match est terrible pour les cardiaques et c’est toi qui donne la victoire à l’équipe. Comment tu as vécu ce moment?

CR:  Bizarrement, j’avais l’impression que l’on maîtrisait ce que l’on faisait et jamais je me suis sentie en stress intense. Je marque ce dernier but mais toutes les victoires sont des victoires collectives. On a gagné ensemble et on s’est battu ensemble jusqu’au bout.

JS30:  A l’image de l’équipe, tu es bien en ce moment. Tu joues beaucoup, tu marques, on sent que tu t’éclates dans cette équipe?

CR: Oui, avoir du temps de jeu, se sentir bien au sein du projet de jeu et du collectif c’est top. Je profite pleinement de mon année.

JS30: On voit enfin la Clémentine Rival qui impressionnait en catégorie de jeunes. Tu sens que tu as franchi un cap cette saison?

CR: Cette année je me sens beaucoup plus en confiance parce que j’ai plus de temps de jeu et je suis au sein d’un collectif qui vit bien. 

JS30: Le week-end prochain c’est Noisy à domicile. Ça va être un match important pour la fin de saison et pour préparer la prochaine?

CR:  A l’aller ça a été un match très très serré où l’on gagne dans les dernières secondes. Elles vont avoir un esprit revanchard donc ce sera un match difficile qui demandera de la rigueur du début jusqu’à la fin. Ce genre de match se joue au mental, qualité qui sera importante pour maintenir notre 4ème place et pour la saison prochaine.

Crédit photo S Gravil Créations 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN