"ON VOULAIT GAGNER CE MATCH POUR RÉINTÉGRER LE TOP5 ET POUR LÉA"

Il y a toujours beaucoup d'humilité chez Typhanie Plée, la gardienne du Bouillargues Handball Nîmes Métropole...Quand je lui parle de ses matchs, de sa saison, elle ramène toujours ses performances au collectif. Pourtant cette saison, celle qui a été formé au HBC Nîmes, collectionne les predtations de haut vol, en témoigne ses vingt arrêts a Acheneim samedi soir. Rencontre avec une jeune femme bien dans ses...buts.
JS30: C'est une victoire qui fait du bien et qui vous replace dans un classement plus conforme aux objectifs du début de saison ?
Typhanie Plée: Oui, on est passé 4e. On est parti jouer là-bas en se disant qu'on allait gagner ce match pour réintégrer le top 5. Il y avait aussi la blessure de Léa* la semaine précédente, on avait à cœur de lui ramener la victoire.


JS30: A partir du 5/0 que vous leur passez en milieu de première mi-temps, c'est un match que vous avez plutôt maîtrisé ?
TP: En première mi-temps, on était bien. On a fait une grosse défense, ce qui nous a bien aidé et surtout on a monté de bons ballons. Dix buts encaissés en première mi-temps c'est costaud. En deuxième mi-temps on est au coude à coude, on sait qu'elles vont revenir car l'ATH c'est une belle équipe. On a été un peu inquiété mais on a plutôt bien géré le money time et Julie Godel nous a planté ce but qui nous a permis de nous soulever et de remporter le match. On aurait pu...du l'enterer avant ce match. Mais ça fait du bien de gagner comme ça.
JS30: Perso, tu as encore sorti une grosse prestation avec 20 arrêts. Tu te rends compte de la saison que tu fais ?
TP: Cette année, j'arrive à faire de belles perfs et c'est surtout grâce aux filles. Le collectif fait ressortir le bon chez moi. Je suis contente de ma saison.


JS30: Avec le covid, les blessures qui vous ont pas épargné, c'est quand même une drôle de saison. Comment le groupe vit-il cela ?
TP: Finalement le covid ne nous a pas trop gêné quand on l'a quasiment eu toutes en même temps. Ce qui est plus gênant sur cette saison, ce sont les blessures. On a toutes été blessées à tour de rôle. Mais dans l'ensemble, le groupe vit bien malgré tous les petits pépins qu'on a rencontré. On est vraiment soudées.
JS30: Avec la grosse saison que tu fais, tu risques d'être sollicitée. Le club a fait la demande du statut VAP qui permet d'accéder à la LBE. Est-ce que cela peut inciter à rester à Bouillargues ?
TP: Je n'ai pas encore vu les dirigeants pour la saison prochaine. Mais je sais qu'ils comptent sur moi. Aujourd'hui je ne sais pas vraiment ce que je vais faire. Je ne prendrai aucune décision sans avoir la proposition de Bouillargues avant. Mais forcément au fond de moi, j'espère être contactée par d'autres clubs.


*Léa Lacroix s'est blessé aux ligaments du genou et sa saison est terminée
Crédit photo: PatKfotografy sur le Facebook de l'ATH Handball

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN