"IL NOUS RESTE 2 MATCHS POUR ALLER CHERCHER TOUS LES POINTS POSSIBLES ET ÉVITER CETTE PLACE DE BARRAGISTE"

Il y avait un peu de frustration dans les réponses d'Alexia Burtin, la latérale droite du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard après le match nul 1/1 face a Yzeure. Frustration de ne pas avoir gagné ce match alors que les joueuses de l'Allier semblaient plus que prenables sur ces 90 minutes. Frustration d'apprendre que dans le même temps, l'OM concurrent direct des Nîmoises pour éviter la place de barragiste, qui pourrait se jouer entre Monaco, Toulouse ou Lattes, venait de l'emporter a Thonon. Au terme de cette 18e journée, les Nîmoises sont touchées mais pas coulées. A l'image d'Alexia qui se focalisait déjà sur les deux prochains matchs (déplacement a Marseille et réception de Thonon). 
JS30: C'est un point de pris face aux troisièmes du championnat, future finaliste de la coupe de France. C'est ce que l'on va retenir?
Alexia Burtin: Oui y a pas le choix. On devait gagner, on voulait gagner... malheureusement on a pris ce but. On a tout donné, en deuxième mi-temps, c'était un peu moins bien qu'en première mais on s'est battues jusqu'au bout. Ça reste quand même un peu decevant par rapport à la débauche d'énergie et au résultat qu'on attendait.


JS30: Le problème, c'est qu'elles ont égalisé rapidement. Quatre minutes après l'ouverture du score. Vous aviez peut être fait le plus dur à savoir marquer mais au final, elles sont revenues trop rapidement ?
AB: C'est ça, le problème c'est qu'on s'est un peu relâchées après le but et du coup ça nous coûte le match nul. On est passé à côté des trois points alors que notre concurrent direct, Marseille, a gagné les a pris lui. On aurait pu passer deux points devant elles mais on a loupé cette occasion. On va quand même retenir le positif avec ce point pris et qu'on peut toujours se sauver.
JS30: Le positif, c'est que vous avez fait jeu égal avec un des leaders de la poule. Elles n'ont quasiment pas une occasion de la seconde mi-temps. Vous les avez quand même sacrément bougé?
AB: Oui c'est vrai. En plus, c'est une équipe qui a des attaquantes rapides et très fortes. On les a pas mal tenues...je trouve un peu mieux en première qu'en deuxième. Le regret, c'est qu'à onze contre dix, on a les occasions pour marquer. Maintenant, on est passé à côté. Il faut continuer de travailler. Il nous reste deux matchs pour aller chercher tous les points possibles et éviter cette place de barragiste. 


JS30: Le prochain match, c'est le déplacement à Marseille. C'est le plus gros match de la saison?
AB: C'est un des plus gros. Les deux prochains matchs seront importants. Si on se focalise que sur Marseille, on peut quand même passer a côté*. Le prochain va être dur, c'est sur. Il va falloir encore plus répondre présentes. 
*Les Nîmoises seront exemptes lors de la dernière journée alors que dans le meme temps Marseille joindre Mérignac/Arlac qui est dernier du classement. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN